Santé et sécurité : La Somasst s’attaque aux nouvelles souffrances au travail

3
La Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) n’entend pas croiser les bras avec l’émergence de nouvelles formes de souffrances au travail et réitère son prescription de bien-être pour tous. La Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) a organisé une journée d’échange entre les acteurs, ce samedi 14 avril à Maeva Palace en présence des représentants du gouvernement. La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Amadoun Diallo, accompagné de Boubacar Sissoko représentant du ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions. L’objectif visé, selon le président de la Somasst, Dr. Zepré Coulibaly, est la promotion de la santé et sécurité au travail dans tous ses aspects. Il vise l’incitation à la mise en œuvre d’un cadre réglementaire et législatif de l’exercice de la médecine du travail. Il a pour objectif aussi l’appui aux entreprises dans la mise en œuvre des actions préventives des accidents du travail et des maladies professionnelles et de l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité au travail. Dr. Zepré Coulibaly a invité l’Etat à élaborer et mettre à jour une politique nationale de santé au travail basée sur la législation nationale afin de favoriser la création des services de santé au travail. Il a incité aux hautes autorités à diffuser les informations sur les différentes pratiques et expériences nationales et internationales. “Nous assistons aujourd’hui à l’émergence de nouvelles formes de souffrances au travail, notamment les agressions, les suicides, les troubles cognitifs, les troubles musculosquelettiques sans rapport avec le port de charges lourdes sans traumatisme, l’automédication, la peur, la menace et la précarité”, a-t-il inventorié. Le représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire a salué l’initiative. Pour lui, ce geste doit être accompagné par les plus hautes autorités de l’Etat. Selon ses explications le département prendra toutes les dispositions nécessaires pour éradiquer les accidents de travail afin de soulager la population malienne. Il a invité les Maliens à accompagner la Somasst dans sa quête de bien-être et de prospérité partagée. Adama Diabaté Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here