Lancement du mouvement Keme-Keme : Une nouvelle initiative pour soutenir l’armée Malienne

3
C’est le samedi 14 avril 2018 dernier qu’a eu lieu le lancement officiel du Mouvement Kémé-Kémé, une nouvelle initiative qui consiste à apporter un soutien moral et financier aux forces armées et de sécurité et à leur famille. Le lancement a eu lieu à la Maison de la presse. Le Mouvement Kémé-Kémé, dont son président est le jeune Abdou Rahamani Fofana, est une association apolitique créée par des jeunes engagés pour améliorer les conditions de vie et de travail des forces armées et de sécurité. Selon le président du Mouvement, l’objectif est aussi d’assister les familles des soldats tombés sur les théâtres de guerre, apporter un soutien matériel et moral pour les blessés de guerre, passer dans les casernes pour rencontrer les forces armées et de sécurité en vue de proposer des solutions palliatives avant leur prise en charge par les autorités compétentes. M Fofana a expliqué que, cette association composée d’hommes et des femmes de divers horizons de la société civile, des partis politiques et d’autres cadres de l’administration de l’Etat, entend bien nouer des relations de partenariat avec toute organisation politique ou apolitique œuvrant dans le même sens. « Notre objectif est clair, nous sommes un mouvement purement apolitique qui vise à améliorer les conditions de vie des porteurs d’uniforme sans distinction » a-t-il déclaré. Pour ce faire, le mouvement appelle tous les Maliens de tout bord, sans distinction d’appartenance politique, religieuse et ethnique à cotiser au moins 500 F CFA, d’où le terme Kémé-Kémé pour soutenir l’action dans l’assistance des FAMAS du Mali : « Ce montant est forfaitaire et au-delà » dit le président. Aussi le mouvement entend également soutenir l’armée malienne dans sa démarche administrative par rapport à la prise en charge, ou encore apporter de main d’œuvre aux femmes militaires pour des activités rémunératrices de revenus pour la famille ». Ainsi, pour atteindre l’objectif visé, le Mouvement Kémé-Kémé compte mobiliser au moins cinq millions de maliens à cotiser au moins 500, ce qui aura contribué à la somme de deux milliards cinq cents millions de francs CFA pour les besoins. Une initiative nettement apprécié par la représente de l’association des femmes veuves des militaires madame Kadidia Coulibaly : « Je trouve que c’est une bonne initiative, nous les femmes militaires nous souffrons énormément, car nos maris sont tout le temps sur le terrain et la femme s’occupe presque de tout en famille et les conditions de vie sont très compliqués. Encore moins nous, les veuves militaires sommes là sans soutient, donc si aujourd’hui une association se lève pour nous soutenir dans ce sens, nous aussi, on ne peut que leur apporter notre soutien », a indiqué Mme Coulibaly Amadou Kodio Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here