Le candidat de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo aux militants de Yanfolila : « Contrairement aux autres candidats, nous cherchons le pouvoir pour amorcer le vrai développement du Mali »

120
À la tête d’une forte délégation, le porte-étendard de l’Alliance démocratique pour la paix (Adp-Maliba) pour la prochaine présidentielle, Aliou Boubacar Diallo, a procédé le samedi 14 avril dernier à la rentrée politique de son parti dans le cercle de Yanfolila. La délégation était composée du président du parti, l’Honorable Amadou Thiam, du secrétaire général, Sory Ibrahim Traoré, du secrétaire à la Communication, Me Abdoulaye Sidibé, de la présidente du mouvement des femmes, Diallo Mariam Camara, du représentant de la plateforme des partis politiques alliés, de Bati Diawara et de plusieurs responsables de l’Adp-Maliba. Sur le trajet, la délégation s’est arrêtée dans la plupart des grandes villes pour échanger avec les responsables du parti dans lesdites localités. De Bougouni à Yanfolila, le cortège impressionnant a rendu une visite aux différentes notabilités pour des salutations d’usage. À Yanfolila, c’est la Maison du peuple qui a abrité les travaux de cette rentrée politique. Ainsi, après les mots de bienvenue et une brève explication de la vision du parti et des raisons du choix de Yanfolila pour la première sortie publique du candidat de l’Adp-Maliba après la déclaration officielle de sa candidature à la présidentielle du 29 juillet faite à Nioro du Sahel, le 11 mars dernier, le représentant du chef de village de Yanfolila, Harouna Kouyaté, a formulé ses vœux de paix et de réconciliation pour notre pays. Avant de saluer les responsables du parti pour le choix de Yanfolila. Aussi, il a rendu un vibrant hommage au candidat du parti, Aliou Boubacar Diallo, pour les différentes réalisations faites en faveur de la population des 12 communes de Wassoulou. À sa suite, la présidente du mouvement des femmes du parti, Diallo Mariam Camara, dira que le porte-étendard de l’Adp-Maliba est le seul homme politique capable de relancer le Mali sur la scène internationale. Cependant, poursuit-elle, pour son élection à la présidence de la République, tous les responsables du parti doivent conjuguer leurs efforts afin de renforcer et redynamiser les bases du parti, et ce, sur toute l’étendue du territoire national. Pour sa part, le président de la section de Yanfolila a rappelé que le candidat Diallo a pu résoudre les nombreuses préoccupations des populations de Yanfolila, et ce, avant même qu’il déclare sa candidature pour la prochaine présidentielle. « Nous avons désormais la réponse à la question de savoir quand est-ce que le Mali aura un candidat soucieux des Maliens. C’est bien le candidat de l’Adp-Maliba, Aliou Boubacar Diallo. La jeunesse du parti est prête à l’accompagner en toutes circonstances et avec toute son énergie afin de lui assurer la victoire au soir du 29 juillet prochain. C’est en vous que nous voyons le Mali debout », a-t-il martelé. Quant au représentant de la plateforme des partis politiques alliés, Baty Diawara, il a expliqué les raisons du choix du candidat de l’Adp-Maliba. Selon lui, le choix de la plateforme pour soutenir le candidat Aliou Boubacar Diallo n’est pas fortuit, il découle de la confiance engrangée par l’homme tout au long de sa carrière à travers ses qualités d’honnêteté et de générosité. À le croire, contrairement aux autres candidats, celui de l’Adp-Maliba, Aliou Boubacar Diallo, a posé des actes allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des Maliens avant de se lancer à la conquête du pouvoir. « Il a réalisé des digues pour la maitrise d’eau, des centres de santé, des écoles, des mosquées, des travaux d’aménagement routier. Le coût de ses réalisations est estimé à plus d’un milliard de nos francs. Cet homme est un vrai travailleur qui a toujours pensé à la souffrance de ses prochains. Nous allons le soutenir parce que c’est lui qui peut changer le Mali comme il a pu changer le Wassoulou », a lancé un militant. Prenant la parole, le candidat de l’Adp-Maliba, Aliou Boubacar Diallo, dira qu’il ne veut rien entreprendre sans rendre un vibrant hommage aux différentes communautés vivant à Wassoulou pour leur hospitalité. « Je ne pouvais rien commencer sans venir présenter ma candidature à mes frères et sœurs du Wassoulou. La candidature a été certes annoncée à Nioro du Sahel, mais c’est Yanfolila qui m’a permis de me construire et de progresser. Je suis Kayesien, mais c’est aussi grâce au Wassoulou que je suis aujourd’hui Aliou Boubacar Diallo », a-t-il rappelé. À ses dires, le développement du Mali peut se faire à partir du Wassoulou. « Avec ce que nous avons réalisé au Wassoulou, nous pouvons combattre efficacement la pauvreté. Nous voulons réaliser la même chose au Bélédougou avec l’exploitation de l’hydrogène naturel. Nous ne sommes pas intéressés par l’argent public. Nous cherchons le pouvoir pour amorcer le vrai développement du Mali », a-t-il renchéri. Il a aussi saisi l’occasion pour annoncer le début très prochain des travaux à Bourakébougou, une localité qui abrite son site d’exploitation de gaz à hydrogène naturel. Pour finir, il a remercié les délégués venus de toutes les contrées du Wassoulou pour avoir effectué le déplacement. Boubacar PAÏTAO Envoyé spécial à Yanfolila Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here