Le mouvement IBK 2018 en marche et la caravane « IBK, un coup K.O » lancés à Kita

2
C’était samedi dernier, dans la tribune de Kita pleine à craquer et sous le parrainage du Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ibrahim Traoré dit « You » et de leaders politiques de la CMP dont Dr Boubacar Boubou Dicko, du parti UMPC, des élus de Kita et de la coordination des chefs de villages, des chasseurs, des griots, la jeunesse et les femmes, sont venus très nombreux ainsi que d’autres invités de marque pour manifester, voire encourager le Chef de l’Etat à déclarer sa candidature pour un second mandat. La coordination des chefs de villages, les griots, les religieux, les chasseurs apportent leur soutien à la candidature d’IBK En tout cas, les jeunes du mouvement « IBK 2018 en marche » qui a ont cette initiative n’ont pas regretté du fait du soutien des populations à travers la coordination des chefs de villages et de quartiers, de la section RPM de Kita, les griots, les religieux du HCI, les chasseurs, ceux-là même en 2002 et 2012 qui avaient prédit l‘arrivée à Koulouba de Ladji Bourama, « le Kankélentigi » ; ont donné leur feu vert pour le soutenir jusqu’à la victoire finale. Arrivée presqu’enfin de matinée (10h30) dans la capitale de l’arachide, le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ibrahim Traoré dit « You », a été accueilli à la rentrée de Kita par outre les animateurs du mouvement IBK 2018, en marche, et aussi, par les représentants de la caravane « IBK, un coup K.O » dès le premier tour de la présidentielle du 29 juillet prochain. Après une brève escale au « Pied à Terre » de Kita, le Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, et sa délégation, se sont dirigés vers la tribune de la ville où une foule nombreuse les attendait. Après un bain de foule mérité pour remercier les Kitois pour l’accueil chaleureux dont lui et sa délégation ont fait l’objet, le DIRCAB, a pris place dans la tribune archicomble sous les applaudissements de la foule enthousiaste de recevoir un hôte de marque avant le Président de la république qu’elle connaît bien et qu’elle a toujours accueillie avec honneur et dignité. Outre l’ambiance des griots, des rappeurs et surtout des maîtres de cérémonie dont notre confrère Hamidou Diarra dit « Dragon » de la radio « Klédu », la très forte présence des chefs de villages, de quartiers, des religieux (HCI) et des chasseurs, a donné un cachet particulier à la cérémonie qui a valu le déplacement du DIRCAB, un fidèle parmi les fidèles au Chef de l’Etat et qui serait d’une efficacité étonnante, nous révèlent nos sources. En clair, « You » pour les intimes est discret et peu bavard. « C’est un homme d’actions, pragmatique, qui déteste la langue de bois», nous confie un proche. Chant de l’hymne national A l’entame de la cérémonie de lancement des activités du mouvement IBK 2018, en marche et de la caravane « IBK, un coup K.O », l’hymne national a été chanté en cœur dans une tribune archicomble et qui n’a laissé personne indifférente. « La fibre patriotique a été brandit pour annoncer le degré de patriotisme du Président IBK, nous explique un organisateur. Dragon en vedette L’animateur, spécialiste de la langue Bambara, a tenu le public en haleine, Hamidou Diarra dit « Dragon », ce fidèle au combat d’IBK et qui lui a valu d’être enlevé et battu à sang par le régime ATT, en guise rappel. Cet animateur hors pair, qui connaît le pays, a beaucoup insisté sur l’entente entre les citoyens et l’abandon de la méchanceté gratuite. Le public a longuement applaudi ce maître de la parole. Son intervention est une allusion aux attaques en règle contre IBK et sa gestion du quinquennat par des adversaires qui ne veulent rien reconnaitre de positif de sa gestion, a –t-il martelé. Les griots toujours derrière le Président IBK Le porte-parole des griots de Kita, non moins maître de cérémonie, a rappelé tous les bienfaits du Chef de l’Etat à leurs égards. « Gouverner un pays comme le nôtre dans la position de 2013, n’était pas facile. Il faut que les gens cessent d’être méchants gratuitement ; soyons unis, serrons la ceinture pour faire avancer le Mali. IBK a fait de son mieux. En tout cas, nous les griots, le soutenons pour un second mandat », a dit l‘orateur.* « Kita soutient IBK », a dit Moussa Kéïta Le coordinateur des chefs de villages, de quartiers de Kita, M. Moussa Kéïta, a tout d’abord remercié les jeunes du mouvement IBK, 2018, en marche pour leur initiative qu’il trouve belle et noble. « Nous vous bénissons ! », a-t-il dit. « Kita soutien IBK. Nous sommes prêts à venir à Koulouba pour le signifier solennellement au Président de la République ! », a martelé Moussa Kéïta. Il a ensuite déploré depuis le départ des colons et l’arrivée des différents régimes maliens, eux chefs de villages et de quartiers sont mis au second plan alors que sans eux, point de soubassement pour les gouvernants », a-t-il rappelé avec insistance. Ce qui lui a valu des applaudissements nourris du public qui acquiesce les propos de l’orateur. Le HCI Kita soutient IBK Quant au représentant du HCI à Kita, M. Sagalé Moussa Kéïta, a félicité les jeunes pour leur belle initiative patriotique. « Le pays a besoin de patriotes comme vous. Un chef doit être droit, un bon modèle. IBK l’est. De l’élection d’IBK à maintenant, nous le soutenons. Nous continuons à le faire. Cette initiative des jeunes nous renforce dans cette optique. Tous les religieux du HCI soutiennent IBK. Nous remercions les jeunes pour leur initiative »,a dit le président du HCI de Kita. Il a profité de l’occasion pour rendre hommage à certains élus (maires et députés de la ville) qui se sont distingués dans la capitale de l’arachide du Mali. Entre autres, il a cité, Bobo Tounkara, Baba Oumar Boiré, l’honorable Moriba Kéïta, sur qui, il s’est beaucoup appesanti ; le maire Mamadou Tounkara mais s’est montré déçu du maire Sy ; aussi, il a félicité le maire Sory Dabo qui a dépassé, selon l’orateur, tous les autres en termes de résultats. IBK est un patriote… Nous suivons les patriotes et non les prédateurs. IBK est un patriote. Il a toujours su le prouver à chaque fois l’occasion se présente. C’est pour cela que nous le soutenons pour éviter d’être traités d’ingrats », a martelé le président du HCI, vivement applaudi. Dragon a appuyé cette déclaration du parton du HCI Kita. L’APCAM Kita constante et est derrière IBK Le Président de l’APCAM Kita, non moins président de la fédération de la section RPM de la région de Kayes, M. Soroba Mady, s’est réjoui de la création du mouvement IBK, 2018, en marche et a fait des bénédictions pour les jeunes à qui il a souhaité bon vent. Toute personne qui aime le Mali, doit suivre ce mouvement… L’honorable Mamadou Tounkara dit « Dö » du RPM, a remercié les animateurs du mouvement. « Toute personne qui aime le Mali, doit soutenir, voire adhérer à ce mouvement », a-t-il ajouté. « Reconnaissons une chose s’est que le Président IBK a réussi choses ? Donc, donnons-nous la main pour qu’il obtienne un second mandat pour achever ses grands chantiers », a-t-il poursuivi. Selon la cantatrice Maïmouna Tounkara, IBK doit continuer, il ne doit pas laisser, il doit poursuivre son combat. En Bambara : « Boua Kana Bila ». Faire gagner IBK, dès le premier tour Le coordinateur de la caravane « IBK, un coup K.O », M. Moussa Kéïta, « La présence ici à Kita de notre parrain DIRCAB, nous réconforte et nous galvanise davantage pour la réélection du Président dès le premier tour de l’élection présidentielle. Notre présence à Kita vise deux objectifs ; – l’un lancer les activités de notre mouvement, IBK, 2018, en marche à Kita, secundo, donner le coup d’envoi de la caravane, IBK, un coup K.O. Notre mouvement regorge des citoyens de toutes les sensibilités. Notre objectif premier est la réélection dès le premier tour, d’IBK qui a réussi beaucoup de choses dans plusieurs domaines dont l’éducation, de la création d’emplois, sécurisation des personnes et de leurs biens ; loi d’orientation sur la sécurité ; loi de programmation Militaire ; paix et réconciliation avec la signature de l’accord d’Alger ; construction de routes pour désenclaver le pays malgré la crise ». Malgré la multiplication des candidatures, IBK va l’emporter… Au plan politique, « malgré la multiplication des candidatures, cela n’enlève en rien, les chances pour IBK de remporter cette présidentielle. Ceux qui critiquent son bilan, sont mal placés pour le faire, car, ils ont occupé de hautes fonctions dans ce pays, avant IBK. Nous avons les moyens de transcender ces difficultés et remporter cette bataille présidentielle. C’est pour cela que nous nous sommes inscrits pour la victoire d’IBK dès le premier tour. IBK sera candidat à cette élection présidentielle. Ceux qui veulent précipiter son départ, se trompent; évitons de répondre à chaque coup ou cri ou de violence; travaillons, seul le travail paie ! Unis, nous vaincrons ! », a martelé l’orateur Kéïta. Mouvement IBK, 2018, pour le réélire Le président National du mouvement IBK, 2018, en marche a tout d’abord rappelé qu’ils sont politiques pour réélire IBK à Koulouba. « Nous utiliserons tous les canaux légaux pour faire élire notre candidat » a –t-il dit. La victoire est certaine Ensuite, il a rappelé les activités en 2017 de leur mouvement allant de la solidarité envers des personnes nécessiteuses, à la mobilisation de plus de 5000 cartes NINA pour leur candidat IBK ; des dons aux femmes veuves de militaires. « Nos activités sont financés sur fonds propres » a dit l’orateur. Tendons la main à IBK pour qu’il officialise sa candidature L’occasion était propice pour saluer et féliciter M. Mansour Cissé, jeune dynamique, patriote et opérateur qui fait de son mieux pour les aider », a ajouté le président national du mouvement IBK, 2018, en marche. Il a aussi insisté sur leur défense inébranlable au Président IBK, qui est un patriote avéré. « Nous tendons la main à IBK pour qu’il officialise sa candidature. Pour nous, la victoire est certaine », a-t-il martelé. Unir nos efforts pour réélire IBK… L’honorable Soroba Mady Kéïta, non moins SG de la section RPM de Kita, entouré de cadres du parti, a remercié les jeunes pour leur soutien au Président IBK. « Votre initiative nous renforce dans notre combat quotidien d’aider le Président de la République. Unissons nos efforts afin d‘obtenir la victoire au soir du 29 juillet prochain ! », a –t-il souhaité. IBK n’a pas voté les accords de 2006. C’est un patriote qui aime son pays… Le Président du parti UMPC, membre de la CMP, a félicité et encouragé les jeunes pour leur combat de soutenir le Président IBK, « un combat noble, juste, patriotique et justifié, car le chef de l’Etat a pris les destinées du Mali en 2013, dans des conditions très difficiles ». « IBK, faut-il le rappeler, a refusé de signer et de reconnaître les accords d’Alger de 2006 parce qu’ils n’arrangeaient pas le Mali. IBK n’a pas voté cet accord parce qu’il aime son pays. C’est vous dire à quel degré cet homme aime ce pays. Nous sommes dans le même combat pour réélire le Président IBK. Donc, serrons davantage la ceinture ! », a dit Dr Boubacar Boubou Dicko. Le DIRCAB harangue la foule : IBK a bien mouillé le maillot C’est un DIRCAB heureux de voir une foule nombreuse et surtout les soutiens de Kita qui s‘est adressé à l’auditoire entouré des chasseurs. Tout en rappelant son compagnonnage avec le Chef de l’Etat, qui date de longtemps, M. Ibrahim Traoré dit « You », devant une tribune pleine a réussi ce que certains qualifient de test politique. C’est un DIRCAB ému et touché qui a tout d’abord remercié la coordination des chefs de villages, les chasseurs, des religieux, des griots, des jeunes, des femmes dira ceci : « Depuis 2002, 2006, je suis venu ici avec le Président IBK. Vous nous avez toujours réservé un accueil digne à notre rang. Soyez-en remerciés ! Nous savons votre degré de patriotisme et surtout de considération pour IBK qui a toujours su vous le rendre comme beaucoup d’entre vous l’ont reconnu ici. Vous savez, comme le dit un adage de chez nous : Ton ennemi a beau être un lièvre, reconnait, qu’il sait courir. (Applaudissements nourris). Après avoir pris les commandes du pays en 2013 dans un état critique, IBK, a beaucoup travaillé. Il a fait de son mieux malgré un contexte très difficile. En un mot, il a bien mouillé le maillot, tenant le fusil en main, l’autre la daba comme un paysan. Donc, nous devons nous battre pour qu’il ait un second mandat afin d‘achever ses chantiers pour un Mali de demain plus meilleur. Je félicite le mouvement, IBK 2018, en marche et la caravane, IBK, un coup K.O. En synergie, la victoire est certaine au soir du 29 juillet prochain : », a martelé le DIRCAB de la présidence appuyé par les youyous du public et les coups de feu des chasseurs. Le lancement des activités du mouvement, IBK, 2018, la caravane, un coup K.O à Kita été un franc succès. Les prestations des rappeurs comme Chapé, la nouvelle coqueluche de Kita, ou du jeune IBK, ont égayé le public qui a su apprécié à leur juste valeur. Vivement, d’autres lancements d’activités dans d’autres villes du pays, a rappelé le président national du mouvement, IBK, 2018, en marche. Bokari Dicko, envoyé spécial Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here