Vaccination contre la poliomyélite : Plus de 7 millions d’enfants de 0 à 59 mois concernés

7
Cette campagne de vaccination, qui se déroule du 20 au 23 avril 2018 sur toute l’étendue du territoire national, va cibler pour la poliomyélite 7 224 223 enfants de 0 à 59 mois, pour la vitamine A 4 988 065 enfants de 6 à 59 mois, et pour l’Albendazole 5 108 402 enfants de 12 à 59 mois, et 105 030 femmes en Post Partum Immédiat. Ces journées nationales de vaccination(JNV) ont été officiellement lancées, le vendredi dernier à Niamakoro. L’édition 2018 est couplée à l’administration de la vitamine A et de l’Albendazole. L’éradication de la poliomyélite est basée sur des stratégies qui sont entre autres l’organisation d’activités supplémentaires de vaccination (AVS) ou journées nationales de vaccination (JNV) de qualité, le renforcement de la vaccination de routine et le renforcement de la surveillance des paralysies flasques aigues (PFA). Cette campagne de vaccination, qui se déroule du 20 au 23 avril 2018 sur toute l’étendue du territoire national, va cibler pour la poliomyélite 7 224 223 enfants de 0 à 59 mois, pour la vitamine A 4 988 065 enfants de 6 à 59 mois, et pour l’Albendazole 5 108 402 enfants de 12 à 59 mois, et 105 030 femmes en Post Partum Immédiat c’est à dire dans les 40 jours qui suivent l’accouchement. La stratégie retenue est celle de porte à porte. Le financement de la campagne coûtera à l’Etat et à ses partenaires 890 071 986 F CFA. Selon le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), son organisation partage la fierté du Mali d’avoir acquis et maintenu un bien précieux, c’est à dire le statut de pays libre de polio autochtone depuis 2018. «Avec détermination, l’OMS, l’UNICEF, le Rotary, l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination, le CCD, la Fondation Bill et Melinda Gates vous accompagneront pour que chaque enfant soit protégé contre la poliomyélite au Mali». Au nom du ministre Samba Sow, le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, a rassuré les partenaires techniques et financiers de la détermination des plus hautes autorités de notre pays de tout faire pour que le Mali garde son statut de pays libre de polio autochtone. Notons qu’au Mali, le dernier cas de poliovirus sauvage autochtone a été décelé le 23 juin 2011 dans le district sanitaire de Goundam, région de Tombouctou. Abdramane Diamoutené, Stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here