1er congrès ordinaire de l’AJDP : Youssouf Maïga élu président

25
Le premier congrès de l’Association des Jeunes pour la Démocratie et le Progrès (AJDP) s’est tenu le samedi 21 avril dernier au Stade du 26 mars. C’était en présence du ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne Amadou Koïta, du président de l’AJDP, Youssouf Maïga. La dite cérémonie était placée sous le signe de la paix et la réconciliation nationale et avait comme slogan : « nous ferons le Mali même s’il faut notre sang ». CIFECMALI CIFECMALI Selon le rapporteur général du congrès, le secrétaire général Moussa Coulibaly, un nouveau bureau a été mis en place et Youssouf Maïga a été élu président. « Suite aux échanges entre les présidents et les secrétaires généraux des différentes coordinations, le bureau suivant a été mis en place par acclamation pour la période 2018-2020 », a-t-il expliqué. Pour lui, sur 100 délégués annoncés, 88 ont répondu présent. « Les principales modifications apportées au statut portent sur la dénomination de l’association qui devient Association de la Jeunesse pour la Démocratie et le Progrès au lieu de Association des Jeunes pour la Démocratie et le Progrès, la suppression de la limitation d’âge et l’effectif du Comité Directeur qui passe de 17 à 27 membres », a-t-il ajouté. Pour sa part, le président de l’AJDP, Youssouf Maïga a remercié les congressistes pour la confiance placée en lui et son équipe pour conduire les destinées de l’association pour la période 2018-2020. Il a promis aux militants de l’association de tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs fixés dans le plan d’actions 2018-2020. « Les jeunes sont l’avenir de ce pays. Nous avons suivi Ibrahim Boubacar Keïta depuis 2010 quand il n’était pas président et nous continuerons à le suivre. Il a fait confiance à beaucoup de personnes qui l’ont trahi. Nous prions beaucoup pour qu’il soit réélu pour son deuxième mandat », a-t-il laissé entendre. Le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne Amadou Koïta a rappelé que l’AJDP fut la première association qui a organisé la première marche pour la démocratie le 15 octobre 1990 au Mali. « En 1990, il n’était pas donné à tout le monde de parler de la démocratie. Nous sommes au Stade du 26 mars pour le 1er congrès ordinaire des jeunes. Ce n’est pas un hasard ni une coïncidence, c’est parce qu’il y a 27 ans que les membres de l’AJDP sont toujours animés par la la non corruption pour un Mali debout et démocratique », a souligné Amadou Koita. Pour qui, le pays a besoin de sa jeunesse. « Nous savons que nous avons une jeunesse engagée, responsable qui fera tout pour que la paix tant souhaitée soit une réalité au Mali », a-t-il ajouté. Avant de dire aux jeunes que les élections auront lieu, des élections transparentes et crédibles. C’est pourquoi, il les a invités à sortir massivement pour aller voter pour qui ils veulent « pour la consécration de la démocratie et la paix ». Aoua Traoré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here