IBK offre 30 millions à 2331 chefs de village : Beaucoup de bruit pour peu d’effet

3
Le président de la République effectue une visite de 72 h dans la région de Ségou. Cette visite, aux allures de campagne, a enregistré la présence de 2331 chefs de village de la 4e région. Satisfait par cette présence symbolique des chefs coutumiers, IBK a décidé de leur offrir une somme de 30 millions de FCFA. Aucune explication n’a été donnée sur ce cadeau présidentiel. L’annonce est intervenue au cours d’une rencontre entre le président de la République et les chefs de village venus pour la circonstance. La rencontre a eu lieu ce mardi au stade Hamari Daou de Ségou. Au cours de la rencontre, le porte-parole des 2331 chefs de villages de la région de Ségou ont dit leur satisfaction face aux nombreuses réalisations présidentielles dans la région dans différents domaines. Ils ont également exprimé leurs préoccupations concernant l’insécurité grandissante dans la région. Le président IBK, ému par cette mobilisation des chefs coutumiers de la région autour de sa visite, a assuré ses interlocuteurs que l’Etat jouera pleinement son rôle pour la paix et la quiétude sur toute l’étendue du territoire. Il leur a offert 30 millions de F CFA. Aucune explication n’a été donnée du côté de la présidence concernant cette grosse somme. S’agit-il du frais de carburant des chefs du villages ou pour chercher leur caution à un moment donné ? Selon une source, tout serait planifié par Zoumana Mory Coulibaly, le ministre du Développement local. Il aurait mis le paquet pour obtenir la présence de tous les chefs de village à Ségou. A quelques mois de la présidentielle, c’était une manière de conquérir de nouveaux militants et pas n’importe lesquels. L’influence des chefs coutumiers est grande sur les populations en période électorale. Un chef de village conquis, c’est la voix de tout un village obtenue. Malheureusement, cette stratégie a peu de chance d’aboutir, car le cas de Kéniéba prouve à suffisance que les chefs coutumiers ne contrôlent pas tout souvent. Malgré les 30 millions de F CFA, la région de Ségou est loin d’être conquise. En faisant un petit calcul on se rend compte que la somme est insignifiante par bénéficiaire. En principe, chaque chef de village empochera 12 870 F CFA. En un mot beaucoup de bruit pour peu d’effet. Y. Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here