Election présidentielle de juillet prochain : IBK répond à ses détracteurs depuis Ségou

14
« J’ai été à la Mecque, j’ai fait les sept tours pendant que ceux qui disent Boua Ka bla dormaient. Ce n’est pas le moment pour que Boua Ka Bla. Je continue…». Ainsi s’est exprimé le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita à Ségou, comme pour répondre à ceux qui souhaitent qu’il ne se présente pas pour un second mandat. Cette déclaration du chef de l’Etat, sans être trop claire traduit ses intentions de briguer un second mandat. En effet, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a profité de son séjour à Ségou pour répondre à ceux qui ne souhaitent pas qu’il se présente pour un second mandat. « J’ai été à la Mecque, j’ai fait les sept tours pendant que ceux qui disent Boua Ka bla dormaient. Ce n’est pas le moment pour que Boua Ka Bla. Je continue…. », a-t-il déclaré. Comme pour répondre à ses détracteurs qui ne souhaitent pas le voir à la tête du Mali pour un second mandat. Comme à ses habitudes, IBK vient de répondre à ses adversaires. « Je suis encore vivace et je ne suis pas prêt à céder si Dieu me donne longue vie », a-t-il déclaré. Sans être une déclaration de candidature proprement dite, ces propos du président de la République écartent le doute qui plane jusque-là sur sa candidature à la présidentielle du 29 juillet prochain. Pour bon nombre d’observateurs de la scène politique, ce n’est pas une vraie déclaration de candidature qu’IBK a faite. Pour d’autres, c’est non seulement une déclaration de candidature, mais aussi une façon pour le chef de l’Etat de répondre à ses détracteurs qui, depuis des mois, scandent le slogan démobilisateur “Boua ka Bla”. Adama DAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here