Politique : Le député Hady Niangadou démissionne de la CODEM

22
2e vice-président de l’Assemblée nationale, Hady Niangadou, va officiellement démissionner aujourd’hui de la Convergence pour le développement du Mali (Codem), selon plusieurs sources proches du député. L’opérateur économique Hadi Niagadou « remettra aujourd’hui sa démission au président de la Codem», selon le site d’information mali24.info. Une information confirmée par des proches du député qui reste injoignable au téléphone depuis la fuite de la nouvelle. Débarqué au parti de la quenouille en 2013, l’homme s’est fait élire député sur la liste Codem-RPM en Commune II du district de Bamako avec le fils du président de la République, Karim Kéita. La démission du 2e vice-président de l’Assemblée nationale ne sera pas surprenante. Très proche de la famille présidentielle, Hadi Niagadou fait la pression sur le bureau national de la Codem à soutenir le chef de l’Etat à la présidentielle de juillet. Déjà en juin, lors d’une conférence de presse, il avait annoncé que son parti allait soutenir IBK à la présidentielle. Dans la foulée, le bureau exécutif de la Codem l’avait désavoué annonçant une conférence nationale pour statuer sur une candidature interne ou un éventuel soutien à IBK. Avant même d’officialiser sa démission à la Codem, Hadi Niagadou annonce sur sa page Facebook, la création d’un mouvement politique. « Mouvement pour le Mali (MPM) : Rejoignez-nous pour un Mali émergent dans la paix et la cohésion sociale », a-t-il écrit sur sa page accompagné de la carte du Mali où on voit trois châteaux. Avec ce mouvement, Hadi œuvrera peu ou prou pour la réélection d’IBK à la présidentielle. Maliki Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here