RESO-CLIMAT Mali : Le plan de communication 2018-2019 élaboré

14
Le Réso-Climat Mali a organisé les 25 et 26 avril, à la Maison du partenariat Anger- Bamako, un atelier pour l’élaboration de son plan de communication 2018-2019. L’objectif est de rendre la communication du Réso-Climat Mali plus efficace et capable de soutenir la valeur du Réso-Climat Mali, d’augmenter sa notoriété au Mali et à l’international. L’atelier s’est tenu du 25 au 26 avril 2018 à la Maison du partenariat Anger-Bamako. La cérémonie d’ouverture était présidée par Mohamadou Farka Maïga, représentant du président du Réso-Climat Mali. Bien que dynamique sur le terrain avec des résultats bien appréciables, et appuyé par des actions éparses de communication, le constat révèle une insuffisance, voire la quasi-absence d’un document qui décrit la stratégie de communication du Réso-Climat Mali. C’est pour pallier cette insuffisance que le groupe thématique plaidoyer lobbying genre et communication du Réso-Climat Mali a organisé cet atelier pour élaborer un plan de communication 2018-2019. Il s’agissait pour les 35 participants à cet atelier, de répertorier les grands évènements nationaux et internationaux auxquels le Réso-Climat Mali participe, ou ayant un lien avec ses domaines d’intervention ; de collecter et d’examiner toutes les actions des groupes thématiques et faire ressortir les activités de communication durant les deux années de mise en œuvre du PIL-ADCC. Mohamadou Farka Maïga, représentant du président du Réso-Climat Mali, a insisté sur l’importance de la communication, qui, selon lui, est devenue l’arme la plus importante pour la diffusion des informations, et pour l’atteinte des objectifs dans la configuration géopolitique actuelle. «Je suis convaincu que sortiront de cet atelier des recommandations dont la mise en œuvre rendra plus efficace la communication du Réso-Climat Mali», a-t-il ajouté. Pour rappel, le Réso-Climat Mali est le plus grand regroupement actif et influent au Mali sur des questions de gestion durable de l’environnement, de lutte contre les effets des changements climatiques et de promotion du développement durable. Il était le chef de file de la société civile malienne pendant la 2ème édition du dialogue structuré du Fonds Vert Climat pour la région Afrique, tenue à Bamako du 3 au 6 avril 2018. Abdrahamane Diamouténé, Stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here