Salon international de l’industrie du Mali : « L’industrialisation du Mali » ou l’ambition du ministre du Développement Industriel

2
La 1ère édition du Salon international de l’industrie du Mali (SIM) s’est tenue du 19 au 21 avril 2018 au Parc des expositions de Bamako sous le thème « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland ». Sous la présidence du président IBK, l’événement a drainé plusieurs membres du gouvernement avec à leur tête lePremier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga. La Turquie, l’invité d’honneur du Salon, était représentée par son ministre des Douanes et du Commerce, Bülent Tüfenkci. L’ouverture du rendez-vous industriel a par ailleurs enregistré la présence des présidents des institutions de la République, de représentants des partenaires techniques et financiers et de nombreux participants du Mali et d’ailleurs – dont les ministres en charge de l’Industrie et du Commerce de certains pays de la sous-région. Marqué par des expositions et des foras, le SIM aura servi de tribune d’exposition du savoir-faire industriel malien devant des concepteurs industriels, des entrepreneurs et des experts. C’était l’occasion pour le ministre du Développement Industriel de procéder à un diagnostic du secteur dont il assure la responsabilité depuis bientôt deux ans. Selon Mohamed Ali, la situation actuelle de notre industrie n’est pas une fatalité. «Il nous faut rebattre les cartes de l’industrie et redonner aux Maliens une envie d’industrie et de progrès technologiques», a-t-il suggéré, avant d’insister sur les atouts exceptionnels de l’industrie malienne tributaires, selon, d’une volonté commune de reconquérir le terrain perdu dans certains domaines au cours des dernières années. Mohamed Ali Ag Ibrahim en a profité pour assurer que le gouvernement malien veut bâtir un Etat partenaire, qui libère, protège, écoute et qui tient parole dans la défense des intérêts bien compris des industriels nationaux et le respect des engagements au niveau international. Il a motivé au passage sa présence aux côtés du président par son aspiration à un Mali fort et à une industrie malienne plus forte. S’adressant aux opérateurs économiques du secteur, il les a exhortés à une redynamisation du «Made in Mali» pour participer, la tête haute, aux échanges avec les autres pays au lieu de subir leur concurrence et de compter par notre juste valeur dans l’espace communautaire. En tant que 1er et 3ème producteur africain, respectivement de coton et d’or, 1er pays d’élevage de l’UEMOA et puissance agricole reconnue, le Mali doit se surpasser pour une valorisation efficiente de ses inestimables richesses en vue de renouer avec la prospérité et accélérer la marche de notre pays sur le chemin de l’émergence et du progrès, a-t-il martelé. Et le Ministre d’ajouter que le code des investissements du Mali est l’un des plus incitatifs de la sous-région et que l’avènement de la loi sur les Zones Economiques Spéciales va bientôt renforcer cette remarquable attractivité. Parlant du salon, Ag Ibrahim dira que l’ambition de son département est de faire du SIM un tremplin décisif pour réussir le décollage industriel du Mali. Le but ultime de ce rendez-vous, a-t-il expliqué, est d’élargir significativement la base manufacturière afin de conforter le dynamisme du secteur actuellement peu productif et faiblement compétitif. Pour terminer, il a promis la mise à la disposition des capitales régionales, de zones industrielles modernes, conforment aux standards en la matière. Après avoir coupé le ruban symbolique, le président IBK s’est pour sa part appesanti sur l’importance du salon qui, à ses yeux, répond surtout au souci de transformation de nos matières premières. Tout en se réjouissant que sa vision ait pris corps, il a reconnu les constats faits M. Cyril Achcar de l’OPI, de Mamadou Synsi Coulibaly et du ministre du développement industriel Mohamed Ali Ag Ibrahim, lesquels ont été unanimes sur les obstacles liés au problème énergétique qui freinent l’industrialisation du Mali. Par ailleurs, Ibrahim Boubacar Keïta a salué la forte présence de la délégation turque à ce salon, première du genre au Mali, tout en magnifiant la qualité de la coopération entre nos deux pays. Amidou Keita 01

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here