Eau potable: Kanadjiguila, un château pour freiner la corvée d’eau

4
Les femmes du quartier de Kanadjiguila ne pouvaient pas contenir leur joie le 28 avril 2018, jour de l’inauguration d’un château d’eau. «Combien de femmes parmi nous à Kanadjiguila ont des filles qui ont abandonné les études faute d’eau ? Nous nous levons entre 3 heures et 4 heures du matin pour chercher de l’eau entre les puits », a déclaré Fatoumata Diané Doumbia, la présidente des femmes du quartier. La cérémonie d’inauguration du château avait réuni plusieurs habitants du quartier en présence de Malick Alhousseni Maïga, ministre de l’Energie et de l’Eau, ainsi que de nombreuses personnalités coutumière, administratives et religieuses. Ce programme présidentiel est financé par le budget national et vise à doter les villages et les zones semi urbaines de points d’eau potables en lieu et place des opérations citernes en période de chaleur. La présidente des femmes de Kanadjiguila s’est réjouie de cette réalisation qui entre dans le cadre du programme d’urgence présidentielle sociale. «L’acquisition de ce système d’adduction d’eau améliore notre santé, parce que l’eau est la source de l’humanité. Nous sommes très contentes de l’initiative du président de la République », a-t-elle poursuivi. Nouhoum Kelepili, le président de l’autorité intérimaire, a également évoqué la corvée d’eau qui rend difficile la vie dans la commune du Mandé. C’est ainsi qu’il a lancé un cri de cœur au ministre de l’Energie et de l’Eau afin qu’il y ait plus de réalisation en matière d’eau potable dans sa localité. La commune du Mandé, a-t-il fait savoir, compte plus de 52 mille habitants et elle n’a que 6 puits à grand diamètre. L’idéal, selon Nouhoum Kélépili, c’est de voir le forage de Ndékedo transformé en un système d’adduction d’eau permettant à toute la commune d’avoir de l’eau. En effet, ce forage de Ndékédo est une source importante d’eau intarissable, selon le président de l’Autorité intérimaire. D’ailleurs, le ministre de l’Energie et de l’Eau a expliqué que la réalisation de l’adduction d’eau est en cours grâce à la coopération allemande. Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable et de la gestion de la pointe de demande en eau potable pour la période chaude de l’année 2017-2018, le ministère de l’Energie et de l’Eau a initié un vaste programme de réalisation d’une demi centaine de système hydraulique villageois dans le district de Bamako et environs. Ce programme couvre aussi d’autres parties du pays (Koulikoro, Gossi, Gao, Kidal). Soumaila T. Diarra Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here