Visite du Président IBK à Ségou: le ministre Koita recadre l’opposition

16
Le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, porte-parole du Gouvernement, Amadou KOITA, a animé, le samedi soir, sa traditionnelle conférence de presse pour faire le point sur les décisions essentielles adoptées lors du Conseil des ministres du vendredi 27 avril. Il a saisi l’occasion pour donner des réponses aux accusations de l’Opposition suite à la visite du Président de la République en quatrième région. Le porte-parole du Gouvernement a également dénoncé l’absence du Chef de file de l’Opposition lors de la Déclaration de politique générale du Premier ministre à l’Assemblée nationale. Le porte-parole du gouvernement a informé que le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif à la fourniture, à l’installation et à la mise en service de 3000 lampadaires et 60 lots complets d’équipements d’entretien repartis entre 60 localités du Mali, pour un montant, toutes taxes comprises, de 6 milliards 88 millions 800 mille francs CFA, pour un délai d’exécution de 6 mois. Il a précisé que la fourniture et l’installation de réseaux d’éclairage public, à partir de l’énergie solaire, couvriront 150 villages et villes du Mali. Les décisions essentielles du Conseil des ministres Aussi, le ministre Amadou KOITA a souligné que sur un rapport de son homologue de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant convocation du Collège électoral, ouverture et clôture de la campagne électorale à l’occasion de l’élection du Président de la République. Selon lui, le collège électoral est convoqué le dimanche 29 juillet 2018, sur toute l’étendue du territoire national et dans les missions diplomatiques et consulaires du Mali, à l’effet de procéder à l’élection du Président de la République. Ainsi, dit-il, si aucun candidat n’obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour de scrutin aura lieu le dimanche 12 août 2018. À cet effet, affirme le porte-parole du gouvernement, la campagne électorale à l’occasion du premier tour est ouverte le samedi 07 juillet 2018, à zéro heure, et sera close le vendredi 27 juillet 2018, à minuit. Quant à la campagne électorale à l’occasion du second tour, s’il y a lieu, elle sera ouverte le lendemain de la proclamation des résultats définitifs du premier tour et sera close le vendredi 10 août 2018, à minuit. Le conférencier a précisé que le nombre d’électeurs est de 8 461 000 et qu’il y aura 23 041 bureaux de vote repartis entre 12 925 centres de vote. Il a insisté sur la volonté du Président de la République d’organiser des élections transparences pour permettre le fonctionnement rapide des institutions et le renforcement de la démocratie. Par ailleurs, le ministre KOITA a fait savoir que sur un rapport du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant nomination d’un notaire. Selon lui, ledit projet de décret adopté nomme madame Aminata SY en qualité de notaire titulaire, avec résidence à Bamako, pour occuper la charge vacante de Maître Benaba SOGOBA, décédé en janvier 2016. Réponses à l’Opposition Actualité oblige, le porte-parole du gouvernement a saisi l’occasion pour se prononcer sur les accusations de l’Opposition sur la visite que le président de la République a effectuée dans la région de Ségou, la semaine dernière. Il a déploré qu’au moment où le Président était en mission pour le développement de notre pays, un communiqué du chef de file de l’Opposition soit tombé l’accusant d’être en pré campagne. ‘’Nous sommes dans une République, dans un État de droit, le président est élu pour 5 ans, son mandat court jusqu’à l’ultime seconde’’, a lancé Amadou KOITA, avant de déclarer que le chef de l’État s’est rendu à Ségou soit pour inaugurer des infrastructures, soit pour poser des premières pierres. Des actions qui contribuent au développement de notre pays, malgré les conditions sécuritaires. Ce qui lui fait dire que tout Malien doit être fier de ces actions du Président de la République. Le ministre KOITA a fustigé le fait que cette visite du Président de la République a été vue d’un mauvais œil par le chef de file de l’opposition. Il a rappelé à l’opposant en chef que le statut de l’opposition avait été évoqué depuis des années et que c’est le Président Ibrahim Boubacar KEITA qui a initié un projet de loi portant statut de l’opposition. Un statut qui confère au chef de file de l’opposition le rang de ministre avec la mise à sa disposition d’un montant de 500 millions de FCFA par an, pour mieux faire son travail de contrôle de l’action gouvernementale. Amadou KOITA a également critiqué le fait que lors de la Déclaration de politique générale du Premier ministre à l’Assemblée nationale, une des séances les plus importantes à l’Assemblée nationale, les Maliens ont remarqué l’absence du chef de file de l’opposition. Selon lui, au moment où les députés examinaient la DPG du Premier ministre, le chef de file de l’opposition était en voyage aux frais du contribuable malien. Pour lui, le bon sens aurait voulu que l’opposition salue les actions du Président de la République, au lieu de se lancer dans des accusations non fondées. « Lors de cette visite dans la 4e région, chacun a pu sentir une bonne atmosphère entre le Président de la République et une majorité écrasante des populations de Ségou et de Markala. Aujourd’hui l’opposition doit savoir raison garder, les campagnes ne sont pas encore ouvertes et les actions de construction du pays sont des actions quotidiennes, permanentes. L’on avait toujours dit que le Président de la République n’avait pas de bilan, aujourd’hui l’on se rend compte que des actions ont été posées et sont visibles et lisibles, on crie à la pré-campagne. Comme dit l’adage, bien dire fait rire et bien faire fait taire. Le peuple malien est en train d’apprécier à hauteur de souhait les actions menées dans tous les domaines. Vouloir accuser le Président de la République d’être en campagne parce qu’il est allé en tournée, à l’écoute des populations maliennes, parce qu’il est allé poser des actions majeures qui participent au développement de notre pays, cela mérite une félicitation et une reconnaissance », a déclaré le ministre Amadou KOITA. PAR MODIBO KONE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here