Contrôle citoyen sur la gestion des ressources issues des impôts: La Mairie du District de Bamako s’explique grâce au GSB et son partenaire Tetratech ARD

29
Sous la présidence du Maire du District de Bamako, Adama Sangaré, s’est déroulé le jeudi 26 avril 2018, à la Mairie du District de Bamako, le débat public sur le processus de préparation et d’exécution du Budget 2018 de la Mairie du District de Bamako. Ledit débat entre dans le cadre de la séance d’information et d’échanges sur le processus de préparation et d’exécution du budget 2018 des conseils régionaux. Initié par l’USAID en collaboration avec le gouvernement du Mali et mise en œuvre par Tetratech ARD, SNGP a pour finalité selon la directrice résidente de SNGP Mali, Mme Touré Kadidia Dienta, le renforcement des services de base de qualité pour les populations qui a leur tour feront plus confiance aux gouvernements centraux; régionaux et locaux. L’objectif recherché par SNGP à traves son partenaire, le Groupe Suivi Budgétaire (GSB) qui a organisé entre 2016 et 2017 16 débats publics sur le budget des conseils régionaux et du District de Bamako, est de renforcer davantage les capacités des acteurs (élus, responsables et agents des services techniques et des collectivités, les acteurs de la société civile, les citoyens) pour la bonne compréhension et l’analyse des budgets des collectivités territoriales. «Le budget est un outil essentiel pour assurer le développement économique et à la paix sociale. Car il traduit d’une manière générale la politique économique et sociale de l’Etat et des Collectivités territoriales. Ainsi, devrait-il être utilisé de façon à assurer le bine être économique et social des citoyens. Un impératif qui a conduit à l’émergence à travers l’Afrique d’initiatives des gouvernements et de la société civile à chercher la transparence et la responsabilité dans la gestion budgétaire, la participation des citoyens au processus du budget, la prise en compte du genre et les droits humains en line avec le budget, etc.», a déclaré Lansana Ouattara, représentant du GSB. Le GSB, ajoute Lansana Ouatttara, remercie l’Etat malien qui ne ménage aucun effort pour accompagner le GSB dans ses différents chantiers de construction de la nation, et la Mairie du District pour avoir accepté de s’engager avec le GSB dans cet exercice d’approfondissement de la citoyenneté active, de la démocratie et de la décentralisation. Adama Sangaré, a, au nom du conseil du District féliciter le GSB et son partenaire Tetractech qui, grâce au financement du programme de gouvernance Locale de l’USAID Mali, organisent cette rencontre d’information et d’échanges sur les allocations budgétaires de la Mairie du District de Bamako. Les débats d’aujourd’hui, indique la directrice résidente de SNGP Mali, Mme Touré Kadidia Dienta, permettront aux décideurs, d’une part, de rendre compte et d’autre part, d’informer largement les contribuables de Bamako sur la gestion des ressources issues de leurs impôts. «C’est là une belle opportunité d’exercice de droit et du devoir citoyens, de transparence et de recevabilité». Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here