Ministère de l’Éducation nationale : État financier du maintien des élèves du Secondaire pour l’année 2017-2018

6
Dans sa synthèse des travaux du 23 avril 2018 adressée au journal Le Pays, le ministère de l’Éducation nationale fait ressortir les états financiers concernant le maintien définitif des élèves au niveau du secondaire au titre de l’année 2017-2018. Ce rapport de synthèse sur le maintien des élèves au secondaire pour l’année en cours concerne essentiellement l’Enseignement secondaire général (ESG) et l’Enseignement secondaire technique et Professionnelle (ESTP). Elle concerne les publiques comme les privées voire les parapubliques. À lire ce rapport, on se rend compte que la décision du ministère à la date du 7 décembre 2017 au niveau de l’Enseignement secondaire général fait ressortir le maintien au sein des établissements publics de 24 789 admis au DEF et au sein des établissements privés de 61 699 admis du DEF. Cette même décision nous fait l’état des admis retenus au compte de l’enseignement technique et professionnel. À ce titre, les écoles publiques dans cet ordre d’enseignement ont accueilli 6 834 admis du DEF et pour les privées 17 162 admis. Ce qui fait ressortir un total de 31 623 admis du DEF maintenus au compte des écoles secondaires publiques et de 78 861 admis maintenus au compte des établissements secondaires privés. La situation des redoublants au niveau de chaque ordre d’enseignement n’a pas échappé à l’analyse du ministre. Cette même décision du 7 décembre 2017 fait état de 52 448 anciens élèves au sein des écoles publiques et au titre de l’ESG, de 96 316 redoublants dans les privées au niveau du même ordre d’enseignement. En ce qui concerne l’ESTP, il a enregistré 20 115 anciens élèves aux publics et 70 407 au sein des privées. À y regarder de près, nous nous rendons compte que le taux des anciens élèves au compte des publiques s’élève à 72 563. Quant aux privées, il s’élève à 166 723. La somme évaluée pour l’entretien de ces élèves retenus dans cette décision s’élève à 41 521 830 000 FCFA. Cette somme ne concerne que les nouveaux admis du DEF en 2017 et les anciens élèves au niveau de ces ordres d’enseignement. La deuxième décision à la date du 23 décembre 2017 fait état du maintien d’un effectif de 101 889 au compte des écoles publiques. Cet effectif est réparti entre les deux ordres d’enseignement comme suit : l’ESG enregistre 75 200 et l’enseignement secondaire technique et professionnel enregistre quant à lui 26 689 élèves. Ce qui signifie qu’il y a eu une nette augmentation des effectifs de la première décision à la deuxième. En ce qui concerne les établissements privés, cette décision fait état du maintien de 220 078 élèves répartis entre les deux ordres de la façon suivante : l’ESG se retrouve avec 135 549 élèves à son actif et l’ESTP avec 84 529. Ainsi faite, l’évaluation initiale qui était estimée à 41 521 830 000 FCFA se retrouve à 34 130 837 000. Nous constatons une diminution nette de la somme allouée à l’éducation. Ces décisions de maintien vont alors être publiées et seront suivies par le traitement des réclamations qui permettront de ramener l’incidence financière des frais scolaires, des demi-bourses et pensions alimentaires pour les établissements privés de l’enseignement secondaire à 33 504 271 000FCFA. Cela ressort de la décision définitive du maintien des élèves au secondaire à la date du 21 mars 2018. Dans cette décision, il est possible de lire qu’au niveau de l’ESG, les écoles publiques se retrouvent avec 73 682 élèves alors que les privées sont avec 135 973 élèves et les privés durs avec 1 992 maintenus. Quant à l’ESTP, les maintenus aux établissements publics s’élèvent à 26 275 et aux privés à 81 159. Ce qui donne un total général de 99 957au niveau des publics, 217 132 au sein des privés et 1 992 au compte des privés durs. Cette décision a subi des rectifications dont le ministre fait mention dans la décision de maintien définitif des élèves au secondaire au titre de l’année 2017-2018 à la date du 16 avril 2018. Ces rectifications ont permis une diminution de 7 588 000 FCFA du montant alloué aux frais scolaires. Dans cette décision, l’Enseignement secondaire général public enregistre un effectif de 73 776, le privé, 135 652 et le privé dur, 2 141. Au niveau de l’Enseignement secondaire technique et professionnel, les élèves maintenus définitivement aux publics s’élèvent à 26 702, aux privés à 81 195. À parti de là, nous pouvons constater que les établissements publics se retrouvent avec un effectif total de 100478 élèves à leur actif. Quant aux privés, ils se retrouvent avec un total général de 216 846 élèves. Les privés durs enregistrent 2 141 élèves. Enfin, le rapport de synthèse fait mention du redéploiement des élèves se trouvant dans des établissements non fonctionnels. Ce redéploiement a eu des incidences sur l’état financier du système éducatif qui constate une légère augmentation. De 33 496 683 000 FCFA, on se retrouve à 33 614 472 000 FCFA. Si seulement tous les ministères pouvaient ainsi faire l’état clair et net de leurs dépenses, les citoyens allaient être éclairés et la mauvaise gouvernance pouvait être vaincue. Fousseni TOGOLA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here