Journées culturelles de l’Europe : La culture, un vecteur de développement

26
Elles serviront à l’Union européenne et ses Etats membres de montrer le rôle crucial que la culture joue en tant qu’une composante de développement Les journées culturelles de l’Europe organisées par l’Union Européenne (UE) en partenariat avec l’Institut français du Mali, se dérouleront du 10 au 12 de ce mois. L’annonce a été faite le jeudi dernier à l’ex CCF, à la faveur d’une conférence de presse. Célébrées, en communion avec le 9 mai, Journée de l’Europe, elles permettront aux partenaires, aux jeunes et surtout au public malien, de se retrouver autour d’activités pluridisciplinaires. Ainsi, l’édition de cette année prévoit des projections de films, d’expositions, de concerts, des conférences débats, des cafés littéraires, des jeux-concours, des émissions radiophoniques etc. Pour la conseillère politique de la délégation de l’Union Européenne Mme Manuela Riccio, cette 2ème édition des journées de l’Europe vient à point nommé. Car au niveau européen, l’année 2018 a été retenue pour faire la promotion du patrimoine culturel. Il s’agit de montrer l’importance de celui-ci dans les relations extérieures de l’UE. Aussi, dans le passé, l’Union Européenne et ses Etats membres ont eu à initier des actions comme des semaines du film européen. Quant à la coopération culturelle entreprise avec le Mali, elle a permis de faire la promotion des identités culturelles du pays. « Chose qui favorisé le dialogue interculturel, valorisé le patrimoine, renforcé, structuré et professionnalisé le secteur au bénéfice de ses acteurs principaux, à savoir les artistes et les agents » a ajouté Mme Manuela Riccio. Toujours, à en croire la Mme la conseillère politique, le secteur de la culture au Mali a bénéficié plus de 10 milliards de FCFA comme soutien de l’UE. Ce qui a permis de poser des actions concrètes dont : l’extension du Musée national du Mali ; la construction des Musées de Bandiagara, Djenné et Sikasso ; la reconstruction, réhabilitation et la sauvegarde du patrimoine de Tombouctou ; l’appui aux rencontres africaines de la photographie ; l’appui au festival international de danse contemporaine de Bamako « Dense Bamako Danse » etc. Dans son intervention, la directrice déléguée de l’Institut français du Mali s’est appesantie sur le programme de ces trois journées. Selon Mme Corine Micaelli, c’est un programme très riche en vernissage d’expositions, en conférences débat sur l’UE et bien entendu beaucoup d’autres activités qui feront la charme de ces journées. L’une des particularités de cette 2ème édition, sera la participation d’un universitaire de renommée internationale, comme conférencier principal. Il s’agit du Dr Hubert Petit, qui aura à animer une conférence sur le thème : « Apprendre à apprendre ». Détenteur de 33 diplômes universitaires homologués dans diverses disciplines, Dr Petit donne des cours dans plusieurs pays du monde. Ses expériences et ses recherches scientifiques l’amèneront à obtenir le prix d’honoris causa de l’Université de Tirana. Notons que cette conférence de presse a mobilisé quelques dizaines d’hommes de médias autour des conférencières. Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here