Exploitation du complexe minier Loulo-Gounkoto: Randgold affiche une production annuelle de 730.372 onces d’or, soit 3% de plus que l’année 2016

34
A l’issu de son conseil d’administration, la société Randgold a organisé le jeudi 3 mai 2018, à Loulo, une conférence de presse pour partager les résultats, les succès, les problèmes et les défis auxquels la société fait face. Cette rencontre avec les medias était présidée par Mark Bristow, Directeur exécutif accompagné par certains responsables. Au dire du premier responsable, la production de l’année 2017 a été bonne, notamment au niveau du complexe minier Loulo-Gounkoto qui affiche une production annuelle de 730.372 onces d’or, soit 3% de plus que l’année 2016. Le complexe minier de Randgold de Loulo-Gounkoto au Mali qui est déjà un des plus grand du genre dans le monde, est en train de s’élargir avec la super fosse de Gounkoto et le nouveau gisement satellite de Baboto qui viennent s’ajouter aux mines souterraines de Yaléa et de Gara. Au cours de cette conférence de presse sur le site, Mark Bristow, directeur exécutif, a déclaré que toute l’équipe de direction constituée de maliens qui l’a conduit au record de performance enregistré en 2017, a réalisé un bon début d’année bien que la production attendue sera moindre que le trimestre précédent et ce, sur la base de prévision de teneur plus basse reflétant les séquences d’exploitation des blocs de plus basse teneur tant à Loulo qu’à Gounkoto. Ainsi, la production annuelle d’or du complexe s’est établie 2017, à 730.372 onces d’or (Loulo 437.255 oz et Gounkoto 293.117 oz), soit 3% de plus que l’année précédente qui avait enregistré une production d’or de 707.116 oz. Au dire du responsable, malgré quelques délais mineurs, l’exploitation du gisement satellite de Baboto est maintenant en bonne voie pour soutenir l’alimentation du complexe avec du minerai oxydé plus souple. Au dire de Tahirou Ballo, Directeur général du complexe, la production des mines souterraines continue de montrer une amélioration constante depuis la reprise en 2016 de l’exploitation souterraine de la direction des contracteurs miniers. Chiaka Berthé, directeur général des opérations pour l’Afrique de l’ouest, a dit que le complexe Loulo-Gounkoto représente à ce jour, le plus gros investissement étranger dans l’économie malienne. A ussi, de son ouverture à maintenant, le complexe a contribué à près de 2.000 milliards de FCFA à l’économie malienne, sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. Après toutes ces années, la société minière continue d’investir dans des nouveaux projets miniers comme l’élargissement du gisement de Gounkoto et le nouveau gisement satellite de Baboto. Par ailleurs, Randgold continue de rechercher l’extension de la vie des gisements connus aussi bien que la découverte de nouveaux gisements dans son large portefeuille de titres miniers au Mali. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here