Mouvement 2018 ANKO Soumaila: En ordre de bataille pour faire élire Soumaila Cissé comme président du Mali

39
L’élection présidentielle du 29 juillet 2018 s’approche à grand pas au Mali. Les activités de soutien et la mobilisation des troupes se multiplient. Ainsi, le samedi 5 mai 2018, à la Cité des Enfants de Bamako, a eu lieu la mobilisation de taille du Mouvement 2018 ANKO Soumaila, conduit par u Yoro Maiga. Il faisait appel au chef de file de l’opposition, non moins président de l’Union pour la République (URD), Soumaila Cissé, de se porter candidat, pour briguer la magistrature suprême du pays afin que soit restauré l’alternance au Mali. L’évènement, qui a réuni des milliers des jeunes des six Commune du District de Bamako et environnants, s’est déroulé en présence de Soumaila Cissé et des acteurs de la société civile, des membres du CE de l’URD, etc. C’est vu les crises de que subit notre pays depuis un certain nombre d’années, une situation qui n’a que trop durée, indique la porte-parole du mouvement Anko Soumaila Cissé, Mme Aminana Cissé, que nous sommes regroupés autour d’un idéal afin de porter haut et fort notre choix sur Soumaïla Cissé, la seule personne qui aujourd’hui est apte à apporter un effet positif à notre pays à travers un programme de société bien pointu axé sur l’épanouissement de tous les Maliens. «Ce qui nous réunit aujourd’hui est grand, noble, fort et incontestablement essentiel. On va y parvenir parce qu’on ne doute pas et on ne doutera jamais Monsieur le président, que vous n’allez pas mettre le bonheur de votre famille au dessus de celui du peuple malien; que vous voyagerez à l’intérieur du pays plus qu’à l’extérieur ; que vous feriez sept fois le tour du Mali avant de faire les sept tours de la Kaba ; que vous sanctionnerez tous les responsables reconnus coupables de corruption; que vous diminuerez le train de vie de l’Etat; que vous choisirez l’expérience et non la méconnaissance ; que vous n’allez pas faire vos conseils de ministre à 16h; que vous avez le Mali dans le cœur; que le 4 septembre 2018, vous serrez investi Président de la République du Mali», a déclaré d’entré Me Aminanata Cissé. Pour nous, poursuit-elle, à l’endroit de leur mentor Soumaila Cissé, vous n’êtes pas seulement la solution mais vous êtes l’espoir de tout un peuple ; vous êtes la solution. «Nous sommes conscients que le chemin qui mène à l’essentiel est semé d’embuches, mais ensemble nous résisterons à toutes les épreuves, car il est plus qu’urgent pour notre Maliba de trouver la solution à tous ces maux qui sont pour nous : mauvaise gouvernance, l’insécurité, corruption, surfacturation, le chômage des jeunes et la chute de l’éducation etc. Nous sommes et nous demeurons convaincus qu’un futur meilleur pour notre pays pointe à l’horizon et nous œuvrons ensemble, main dans la main pour y parvenir, parce que nous pouvons et nous allons y parvenir », a promis à Soumaila Cissé Mme Aminata Cissé. Soumaila Cissé a dit avoir entendu l’appel, le cri de désespoir des militants du mouvement 2018 ANKO Soumaila. «Je vous ai entendu, vous m’avez fait confiance, je ne vous décevrai pas, je ne décevrai pas le Mali. Les maux qui vous avez souligné qui font souffrir le Mali aujourd’hui, ont été notés. Ensemble, nous allons combattre la mauvaise gouvernance, la corruption, l’insécurité, la surfacturation, le chômage des jeunes, l’éducation en chute et autres fléaux qui touchent notre cher pays », promet Soumaila Cissé. Par rapport à la tenue de l’élection présidentielle de juillet prochain, le chef de file de l’opposition a été on ne peut plus claire. « La présidentielle se tiendra. Car on ne veut plus que le pays continu dans la situation actuelle. Nous n’allons pas nous battre, nous allons travailler nos têtes pour qu’elle se tienne. Nous le ferons avec nos cartes Nina, il n’y a pas de plan B car c’est obligatoire, on ne veut plus laisser notre pays dans cette situation de désillusion. Je promets ici devant vous jeunes du Mali, avenir du pays, que je respecterai la confiance que vous avez placé en moi », a déclaré Soumaila Cissé. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here