Saignée au sein de la Codem : une dizaine d’élus claquent la porte pour le mouvement pour le Mali

29
Le parti Codem vient de connaître une saignée. La semaine dernière, une dizaine d’élus, dont les 1er, 2ème et 4ème adjoints au maire de la commune II, ont claqué la porte de la Codem pour suivre le mouvement pour le Mali de l’honorable Hadi Niangadou. À ceux-ci, il faut ajouter plusieurs membres du bureau national dont le secrétaire chargé des Maliens de l’extérieur Baba Tékété Wagué, un des ténors du parti depuis 2008 qui a contribué à son implantation non seulement au Mali, mais aussi à l’extérieur du pays ; Amadou Saye de la commune VI et Harouna Barry, ancien conseiller à la présidence, font partie des démissionnaires. Certains démissionnaires ont motivé leur décision par le non-respect des principes de fonctionnement du parti, la non-valorisation des ressources humaines du parti, la non-application des décisions régulières des instances du parti, le financement opaque du parti et de ses activités, le manque de sincérité et de considération dans les relations interpersonnelles. À noter également le comité 4 de l’hippodrome en commune II a enregistré une démission collective. Laquelle, selon nos sources, est l’œuvre de Mountaga Fofana, le secrétaire à l’organisation au niveau de la section de la commune II qui a claqué la porte avec nombre de ses militants. À cela s’ajoutent les démissions de : Aminata Tienta à la trésorerie du bureau national des jeunes et secrétaire général de la section des jeunes de la commune II ; Amadou Bouaré, ancien député, secrétaire aux relations extérieures du bureau exécutif national et coordinateur de la Codem pour la région de Ségou ; Tiguida Guindo, vice-présidente de la sous-section des femmes Codem de Bagadadji ; Mme Diallo Aïssata Diakité, coordinatrice de la section Codem de Kayes, première adjointe au maire de la commune rurale de Diamou ; Mme Kanté Cissé Diaby, présidente du Mouvement des femmes de Moussablentou, comité 1 et Issouf Kanté, secrétaire politique de la section de la commune II et secrétaire administratif du bureau national des jeunes. Diango COULIBALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here