3e congrès ordinaire de l’ADN-Mali : Modibo Diallo réélu à tête d’un bureau de 21 membres pour 5 ans

15
Le 3ème congrès de l’Association Ançar dine national s’est tenu, les 5 et 6 mai 2018, au Palais des sports à Hamdallaye sous le thème : « La saine compréhension de l’islam au service du développement ». La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre des Affaires religieux et du culte, Thiérno Oumar H Diallo ; du Guide spirituel d’Ançar dine, Séid Cherif Ousmane Madani Haidara. C’était en présence de plusieurs leaders religieux et des partis politiques. Ce 3ème congrès de l’Association Ançar dine national avait pour but de relire le texte fondateurs de l’association, faire le bilan des activités passées, examiner les perspectives pour les années à venir, et procéder au renouvellement du bureau de la structure dirigeante. Le Président de la commission d’organisation, Seydou Traoré signale que ce congrès est un événement majeur qui rentre dans le cadre du développement du Mali. Pour lui, qui dit Islam parle de la cohésion sociale entre les hommes, l’entraide, la diffusion de l’islam comme religion de paix et de tolérance ; l’amélioration du comportement moral et spirituel du fidèle musulman etc. Avant d’inviter les congressistes à un bon déroulement des activités du congrès. Prenant la parole, le guide spirituel, Cherif Ousmane Madani Haidara, fait savoir que cette association fait honneur à notre pays. Car, dit-il, elle a beaucoup fait pour le Mali grâce à leur fidélité à l’islam. Au moment ou ça n’allait pas au Mali, Ançar a volé au secours des réfugiés à hauteur de 118 Millions, elle a joué son rôle en donnant 800 habits lors de l’inondation au Banconi en 2014 ; la construction des hôpitaux. Selon lui, cette association renforce ses capacités sur la réalisation d’infrastructures sanitaires ; l’assistance aux démunis ; aux nécessiteux et aux victimes de catastrophes etc. Au terme de ses propos, il a salué les membres de l’association Ançar Dine pour leur implication au développement de l’islam et à la lutte contre la pauvreté au Mali. Avant de souhaiter et de bénir le pays pour une élection crédible, apaisée et transparente au Mali, et a souhaité que Dieu donne la gestion du pays à celui qui pourra remédier aux difficultés et amorcer le développement. Le ministre des Affaires religieux et du culte, Thiérno Oumar H Diallo indique que le thème choisi donne de l’espoir, car la religion est un cadre d’entraide de paix et de bon comportement facteur de développement d’un pays. Selon lui, c’est à travers la religion que les gens s’écoutent, se comprennent sur beaucoup de chose. Il signale que son département ne ménagera aucun effort pour accompagner le bureau de l’association Ançar Dine pour le développement de la religion. Avant d’inviter tous les musulmans de se comporter en bon patriote pour défendre sa citoyenneté en cette période électorale Selon le Président réélu à sa propre succession, Modibo Diallo a salué les congressistes pour leur confiance. Selon lui, le thème du congrès est en lien avec le contexte actuel ou l’islam n’est pas compris comme un vecteur fondamental et stratégique du développement de l’humanité, sur le plan économique, social et culturel. Avant de rassurer que lui et son équipe vont s’engager pour faire mieux que leur premier mandat. F. COULIBALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here