Éthique et déontologie de la presse : L’Ama-Cesti dresse les barrières

13
L’Ama-Cesti œuvre pour le respect des règles journalistes notamment l’éthique et la déontologie, le rayonnement du métier et la création d’un environnement favorable à son exercice. Dans le cadre de la 4e édition de la Semaine nationale de la liberté de la presse (Senlip), l’Association des anciens étudiants et stagiaires du Cesti (Ama-Cesti) en partenariat avec l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC), a organisé une conférence-débat sur le thème : “Elections et sécurité : les défis de la couverture médiatique”. C’était ce samedi à la Maison de la presse sous la présidence de Bandjougou Danté, président de l’Urtel qui avait notamment à ses côtés comme conférenciers Diomansi Bomboté, Sadou Yattara et Ramata Diaouré, tous journalistes. L’Ama-Cesti renoue avec sa tradition pour la troisième fois consécutive. En effet, le Mali à l’instar de la communauté internationale célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse chaque 3 mai. Au niveau national, une Semaine nationale de la liberté de la presse a été initiée depuis 2015 pour magnifier cette journée historique. C’est dans cette logique que s’est inscrite l’Ama-Cesti dès ses premières heures. Pour la circonstance, les anciens du Cesti se sont massivement mobilisés. Plusieurs professionnels des médias et étudiants en journalisme ont également effectué le déplacement. L’Ama-Cesti œuvre pour le respect des règles journalistes notamment l’éthique et la déontologie, le rayonnement du métier et la création d’un environnement favorable à son exercice. Par ailleurs, selon son président, Alassane Souleymane, elle a été créée en avril 2017 et s’est attelée dès son assemblée constitutive quelques mois auparavant à rassembler toutes les énergies de ses membres dans un seul but, celui de contribuer, par la riche expérience de ses membres et leur engagement, au développement du secteur médiatique au Mali. Cette contribution, à l’en croire, va se décliner dans les semaines et mois à venir dans un plan d’action déjà élaboré par le bureau exécutif. Il se veut à la fois pragmatique et rationnel. Encore plus loin, le président soutiendra que ce plan d’action reposera sur un certain nombre d’activités de formation, d’animation à l’intention de toutes les sphères du secteur de la presse. Toujours selon lui, l’Ama-Cesti entend également entreprendre quelques initiatives pour rendre hommage à un certain nombre de personnalités de notre famille qui nous ont aujourd’hui quittés. Un plan d’action qui sera adressé à tous les partenaires potentiels pour soutenir sa mise en œuvre. Youssouf KONE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here