CSP/SICAEPIP : La revue sectorielle 2017 validée

6
Le secrétaire général, du ministère du Développement industriel, Ibrahim Hama, a présidé le Vendredi 11 mai dernier, au Conseil national du patronat du Mali, (CNPM), l’ouverture des travaux de l’atelier de validation de la revue sectorielle au titre de l’exercice 2017, des secteurs de l’industrie, commerce, artisanat, emploi et promotion de l’investissement privé (CSP/SICAEPIP). C’était en présence des représentants des départements concernés par cette revue, ainsi que les services techniques rattachés. Pendant une journée, il s’est agi pour les participants, de faire le bilan du secteur en termes de mise en œuvre des politiques et stratégiques au 31 décembre 2017 ; l’état d’exécution budgétaire ; des indicateurs sectoriels et particulièrement ceux inscrits dans la matrice d’évaluation du CREDD (2016-2018) ; la description du cadre partenarial ; d’identifier les problèmes et contraintes et d’étudier les perspectives. Dans son intervention, Ibrahim Hama a rappelé que la revue sectorielle, malgré les difficultés rencontrées par l’ensemble du secteur, est marquée par la réalisation d’importantes actions cohérentes en direction de nos populations. Parmi ces réalisations, il faut noter entre autres : en matière de développement industriel, les principales réalisations sont, l’agrément de 25 produits industriels au Schéma de libéralisation des échanges (SLE) de la CEDEAO ; la délivrance de 294 certificats d’origine pour une valeur de 55 250 191 422 FCFA ; l’élaboration de 88 normes maliennes parmi lesquelles 53 normes communautaires harmonisées et 5 normes du domaine des « Fruits, Légumes et Oléagineux » révisées ; l’enregistrement auprès de l’OAPI en juin 2017 de la marque nationale de conformité aux normes. Concernant le secteur du commerce et de la concurrence, les réalisations ont porté notamment sur le suivi de l’approvisionnement et de la distribution des produits de première nécessité qui a permis de stabiliser les prix ; l’organisation de 52 missions d’enquête, dans le cadre de la protection des consommateurs entre autres. Au niveau de l’artisanat et du tourisme, les secteur a enregistré entre autres réalisations, l’organisation d’une foire exposition des produits artisanaux en marge du Sommet Afrique-France ; l’organisation et la tenue de la 1ère édition du Salon international du l’artisanat ; l’augmentation de la valeur des produits textiles des unités artisanales textiles vendus passant de 5,054 milliards à 6,128 milliards de FCFA, ainsi que la création de 86 entreprises de tourisme dont 50 agences de voyages et 36 établissements de tourisme. En matière d’emploi et de formation professionnelle, il a été question de la création en 2017, 59 241 emplois publics et privés dans le secteur informel. Ainsi que le placement de 5360 jeunes en stage de formation professionnelle et 220 jeunes ayant bénéficié de formation à la carte et de dotation en kits d’insertion. Dans le cadre de la promotion de l’investissement et du Secteur privé, quelques réalisations ont été enregistrées en 2017. Il s’agit entre autres de l’organisation du Forum « Invest in Mali » ; l’établissement de 66 projets d’agréments au Code des investissements prévoyant un investissement de 142 792 974 000 FCFA. AMTouré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here