Honorable Moussa Timbiné , a propos des présidentielles : « Acceptons le choix de la majorité des Maliens»

21
Face aux comportements et attitudes malsains de certains sur l’organisation des prochaines élections présidentielles, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, l’honorable Moussa Timbiné, lance un message fort : « Acceptons le choix de la majorité des Maliens» Profitant de la tribune du Mouvement Citoyen Pour l’Alternance, le Travail et la Transparence (MC-ATT), le samedi 12 mai dernier, au pavillon des Sports du stade Modibo Keita, l’honorable Moussa Timbiné s’est exprimé sur les questions d’intérêt national. Auparavant, le député élu en Commune V du District de Bamako, a vivement remercié le président du parti MC-ATT, M. Jeamille Bittar. Pour lui, Bittar aime le Mali et le consensus politique prôné par son parti ne date d’aujourd’hui. Transmettant les messages fraternels du président de la République, IBK, à Jeamille Bittar, le président des jeunes du Rassemblement pour le Mali (RPM), l’honorable Moussa Timbiné a rappelé l’amour que le président IBK a pour le Mali. « Le Mali était à terre quand IBK arrivait au pouvoir, aujourd’hui, il est debout. IBK aime ce pays et cet amour pour le Mali est réel à travers les actes qu’il a su poser ». Selon lui, il y a deux types d’hommes au Mali : ceux qui se battent pour le Mali et ceux qui se battent pour leurs propres intérêts. « Laisser le pays au profit de son intérêt personnel est dangereux », a-t-il déploré. Sur la tenue des élections présidentielles du 29 juillet prochain, Moussa Timbiné est clair : « Nous voulons une élection libre et transparente et que si le peuple décide pour un candidat, même si, tu ne l’aimes pas, il faut l’accepter. C’est ça la démocratie ». Estimant qu’il y a des gens qui préparent une crise postélectorale, l’élu de la Commune V de souligner « nous avons besoin de comment sortir de cette crise. Il faut que chacun fasse ce qu’il peut pour le Mali, même si tu n’aimes pas le président ». Intervenant à la tribune de la convention du parti MC-ATT, Boubati Ag Zoda, ressortissant de Kidal, participant, a fait savoir de son côté que le Mali a besoin de la paix. « Je suis émerveillé car il y a plus de jeunes que des vieux dans la salle. La jeunesse malienne est un espoir pour la paix et le développement. Nous voulons être le porte flambeau du MC-ATT au Nord ; nous sommes de cœur et d’esprit avec la jeunesse malienne. Ceux qui disent qu’il y a pas de Mali au Nord vous leurrent », a-t-il ajouté. Le président du parti Jeamille Bittar a indiqué que le MC-ATT travaille à rassembler tous ceux qui portent le Mali en leur cœur. « Nous ne sommes ni de l’opposition ni de la majorité, encore moins du centre », lance Bittar qui précise que la ligne politique du parti est le ‘’consensus’’. Ousmane MORBA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here