Inauguration du marché de Médine et du Stade municipal Sory Konandji : Des infrastructures de taille pour le développement de la ville de Ségou

19
Ces réalisations font partie d’un accord que la Commune urbaine de Ségou a conclu avec le gouvernement à travers le PACUM. Ségou a vécu le vendredi 11 mai, un des moments inoubliables de son histoire : il s’agit de l’inauguration du Marché de Médine et du Stade municipal Sory Konandji. Après les salutations d’usages et remerciements des représentants du chef de quartier, du Recotrade et de la Chambre de commerce de la ville, le maire Ba Nouhoum Diarra est intervenu pour placer lesdites inaugurations dans leur contexte. Selon lui, ces réalisations dont il est question aujourd’hui, font partie d’un accord que la Commune urbaine de Ségou a conclu avec le gouvernement du Mali, à travers le Projet d’appui aux communes urbaines du Mali (PACUM). Cet accord, dans son contenu, devrait permettre d’appuyer la commune dans la mise en œuvre de son Programme de développement économique, social et culturel (PDESC) sur les périodes 2012-2015 et 2016-2020. Ainsi, la commune urbaine de Ségou a pu réaliser beaucoup d’infrastructures socioéconomiques, à savoir : le complexe commercial Salia Daou, le CSCOM de Sido Soninkoura, les marchés de Médine et Darsalam, le stade municipal Sory Ibrahim Konandji, la route bitumée avec ses caniveaux et l’éclairage public en cours à Missira et l’aménagement des voies d’accès dudit SCOM. Toutes ces infrastructures ont été réalisées pour un montant total de plus de 3 milliards de FCFA, sur crédit acquis du projet IDA de la Banque mondiale, qui a accepté d’épauler les efforts du gouvernement malien dans sa politique de développement communautaire. Aussi, la construction du marché de Médine a coûté à l’Etat et son partenaire la somme de 836 022 440F CFA. Les travaux de construction de ce marché ont été assurés par les entreprises ECOTRAP, FATA et Société Benkadi. Le maire de la Commune urbaine de Ségou Nouhoum Diarra a souligné que ce joyau offrira un cadre idéal de travail aux commerçants et contribuera à améliorer les ressources de la commune. De même, il va satisfaire les besoins des professionnels dudit secteur en matière d’infrastructures modernes à l’instar d’autres grandes villes. Il ouvrira pour eux plus d’opportunités, tout en permettant de lutter contre le chômage, l’assainissement et la sécurité de leurs marchandises. C’est un marché avec plus de 50 magasins, des hangars et des accessoires. Quant au Stade municipal Sory Ibrahim Konandji, il a été rénové pour un montant total de plus de 450 millions de FCFA. Construit par l’Etat malien, à travers le projet PACUM, les travaux de ce joyau sportif, ont été exécutés par les entreprises SONI BAT/EBAD, CAMA TRADING et SOGEFORI. Selon le maire Ba Nouhoum Diarra, ce complexe sportif qui porte désormais, le nom d’un homme qui a consacré toute sa vie pour le développement du sport dans la Cité des Balanzans, offrira un cadre de vie agréable à la jeunesse. Il contribuera également au développement des infrastructures sportives de la ville. C’est un complexe composé d’un terrain gazonné de football, un terrain de basketball, un terrain de volleyball, des vestiaires, une tribune d’honneur etc. Le représentant de la Banque mondiale, Dr Michel Rogy se dit très satisfait de la qualité des infrastructures réalisées. Il a remercié les plus hautes du pays qu’ont su mériter la confiance des partenaires, qui ont contribué à la réalisation de ces joyaux. S’agissant du projet PACUM, il continuera à bénéficier de l’accompagnement financier de la Banque mondiale pour le développement des communes au Mali a t-il assuré. L’engagement de l’organisation financière qu’il représente œuvrera toujours aux côtés de l’Etat pour le bien-être de ses communautés a –il promis. Pour le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, représentant le Premier ministre, Sidiya Sissoko dit Kalifa, ces équipements très importants qui viennent s’ajouter à d’autres, constituent une grande opportunité pour la commune urbaine de Ségou. Puisque ceux-ci créeront environ 1 269 emplois et contribueront à l’amélioration des recettes communales. « Cette cérémonie d’inauguration consacrée au marché de Médine et du Stade municipal Sory I Konandji, répond en écho aux aspirations légitimes des ségoviens » a dit le ministre qui « reste convaincu que les populations attendent des élus et autorités des actes concrets, une volonté réelle, une vision du développement local, pour améliorer l’offre de services urbains et favoriser la création d’emplois et de richesses ». Le PACUM expliquera le ministre Sidiya Sissoko dit Kalifa a été initié en 2012 par le gouvernement du Mali. De ce fait, il s’est fixé comme objectif global « d’appuyer le renforcement des performances institutionnelles et de contribuer à l’améliorer des services d’infrastructures des communes urbaines ciblées ». C’est pourquoi, bénéficiant d’un appui technique et financier de la Banque mondiale et de la Coopération suisse, ce projet contribue d’une part au renforcement des capacités des conseils communaux et d’autre part, à la réalisation des infrastructures et équipements urbains dans 14 villes du Mali tels que : Bamako, Kayes, Kita, Sikasso, Koutiala, Bougouni, Koulikoro, Ségou, Niono, Bla, Mopti, Bandiagara, Tombouctou et Gao. Soulignons qu’à l’inauguration du Stade municipal, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé, dira qu’elle marque la reconnaissance de la nation à l’endroit d’un homme qu’a beaucoup fait pour ce pays. C’est pourquoi, par décret 2017, N0 233/PRM du 13 mars 2017, pris en conseil des ministres, il a été question d’immortaliser ce grand monsieur du domaine sportif. Le ministre a profité pour faire un bref rappel de la vie de Sory Ibrahim Konandji que porte désormais le nom du terrain municipal de Ségou. Notons que la présente inauguration a été suivie d’un match de football, opposant deux équipes de jeunes de la ville, sous le regard apprécié des autorités présentes pour la circonstance. Diakalia M. Dembélé Envoyé spécial Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here