Investiture de Soumaila Cissé : Quand l’émotion prend le pas sur l’essentiel

7
Annoncée en grand pompe, et à un coup médiatique faramineux, l’investiture du candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaila Cissé a été un succès. En effet, il a réussi ce samedi 12 mai le défi de la mobilisation, en faisant le plein du stade du 26 mars. Rato Moto Rato Moto Les militants, les responsables de l’URD et les fans d’Iba One, se sont fortement mobilisés pour remplir le plus grand stade de Bamako. Sans oublier les supporters de Rast Bath, appelés en renfort par ce dernier afin d’écouter le message de Soumaila Cissé. Très ému, ce dernier n’a pas pu s’exprimer longuement. Apparemment l’émotion a pris le pas sur l’essentiel. Le chanteur Dabara a donné le ton de la cérémonie avec la chanson qu’il a dédiée au candidat. Ensuite, c’est un cadre du parti, Maitre Demba Traoré, qui, dans un bon bambara, a fait les louanges de ‘’Soumi’’ ». Sans attendre son tour, notre candidat qui se voit déjà à Koulouba s’est aussitôt précipité, sans y être invité au pupitre. Il s’est donc précipité pour prendre le micro aux maîtres de cérémonie, tout aussi confus les uns que les autres. « C’est moi-même qui vais me charger de faire le maître de cérémonie aujourd’hui », a-t-il introduit. A peine si notre orateur commence à saluer ses invités que pointa Rast Bath; celui-là même qui avait en son temps dit que «IBK même mort, valait mieux que ses opposants, notamment, Soumaila Cissé et Tièbilé Dramé». « Allez vient, laissez passer Rast Bath », lança Soumaila Cissé, interrompant son discours pour personnellement accueillir en héros le rasta au micro afin de l’admirer dans ses diatribes contre le chef de l’Etat. En reprenant le micro, le chef de file de l’opposition a salué ses invités, notamment, l’opposant Guinéen Célou Daleini Diallo ; et à flatter les nombreux jeunes qui ont fait le déplacement. « Je salue tous ceux qui ont fait le déplacement, particulièrement les jeunes du mouvement ‘’Anté A bana’’. C’est vous le Mali, c’est vous qui bâtissez le Mali. Fini le temps des élections trichées comme en 2013. Votre choix sera respecté cette fois-ci. Car nous gagnerons dès le premier tour », a cantonné Soumaila Cissé. Le reste de la cérémonie a été consacrée à la prestation du jeune et non moins célèbre rappeur, Iba One, qui a rempli tout seul, il y a quelques semaines le Stade du 26 mars. La cérémonie, s’il vous plait n’était pas gratuite. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here