25è conférence Fidic-Gama: Les ingénieurs d’Afrique à Bamako pour poser les jalons de la future Afrique

32
Les ingénieurs conseils d’Afrique se sont donnés rendez-vous à Bamako du 07 au 09 Mai 2018 à l’hôtel Sheraton de Bamako lors de la 25eme conférence internationale FIDIC-Gama afin d’échanger sur les moult difficultés auxquelles la corporation fait face et de poser les jalons des nouvelles infrastructures permettant à notre continent d’être au rendez-vous de la technologie infrastructurelle. La cérémonie d’ouverture qui était présidée par le ministre des mines et du pétrole du Mali Tiemoko Sangaré qui représentait le président de la République accompagné par plusieurs ministres ainsi que les présidents des différentes structures a été une aubaine pour les ingénieurs conseils d’Afrique de se projeter sur le futur du continent en la matière en le dotant d’infrastructures de hauts gammes. Selon le président de la commission d’organisation de la 25è conférence internationale Fidic-Gama Lassina Diallo, cette grande rencontre des ingénieurs conseils d’Afrique se tient pour la première fois dans un pays francophone et que la commission d’organisation dont il a la lourde tache de présider à mis tout en œuvre afin que tout se déroule à merveille. Quand au président de Fidic-Gama Koffi Yebouah Assare, il a expliqué que la Fidic-Gama est la fédération internationale des ingénieurs conseils et regroupe plus de 1O5 associations professionnelles de l’ingénierie à travers le monde et qu’en Afrique le groupe est connu sous le nom de GAMA (Groupes des Associations Africaines Membres de FIDIC). Il a fait savoir que les infrastructures constituent des socles pour le développement de nos pays respectifs. Et qu’aucun ne pourra emprunter la voie sans passer par des infrastructures flambantes neuves. Il a noté que durant ces trois jours d’assises que les ingénieurs du continent présents à Bamako passeront en revue les questions afin d’escalader les obstacles qui se dressent sur leur chemin et de relever les défis. Le professeur Tiemoko Sangare ministre des mines et du pétrole qui représentait le président de la République a, dans son allocution, fait ressortir l’énorme place des ingénieurs conseils dans le développement des pays et de dire que l’accompagnement des autorités ne fera pas défaut afin de permettre aux ingénieurs de participer pleinement à l’essor de nos pays. Mme Traoré Zeynabou Diop, le ministre des infrastructures et de l’Equipement et la présidente de l’ordre des ingénieurs-conseils du Mali Mme Diallo Marie Traoré ont affirmé que le développement de l’Afrique est tributaire ses infrastructures. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here