Bamako-Paris: Aigle AZUR lance son AIRBUS A330

12
La compagnie aérienne française, Aigle Azur, a procédé, lundi dernier, lors d’une cérémonie à l’hôtel Sheraton, au lancement de son Airbus A330 pour desservir la liaison Bamako-Paris. L’événement a été présidé par Adama Koné, conseiller technique au ministère des Transports et du Désenclavement. C’était en présence du représentant d’Aigle Azur au Mali, Oumar Kouyaté, du directeur commercial et marketing, Tiago Martins et de nombreux invités. Pour le directeur commercial et marketing d’Aigle Azur, avec Airbus A330, c’est un changement de classe chez Aigle Azur, sur le long courrier avec des avions de qualité en 3 classes : la classe économique, la classe éco premium et la classe affaires. Selon Tiago Martins, c ’est la seule compagnie qui dessert la liaison entre la France et le Mali avec des lits full flat, également Internet à bord et en plus la télé qui n’existait pas jusqu’à présent sur les vols entre la France et le Mali sur Aigle Azur. Par ailleurs, M. Martins indiquera que le choix du Mali est un choix de cœur. «Ça fait plus de 10 ans qu’on voyage entre la France et le Mali, on avait déjà également ouvert une ligne sur Kayes il y a quelque temps, avant de la supprimer pour des raisons opérationnelles», a-t-il dit, avant d’ajouter : «avec le Mali, c’est le choix du cœur. Par ce que nous aimons ce pays, nous aimons les clients qui voyagent avec nous. Je pense qu’il y a un respect mutuel, entre la communauté malienne et Aigle Azur». Selon lui, il était très important de lancer officiellement ce gros avion au Mali, parce que c’est un investissement colossal pour la compagnie. «Nous avons décidé de mettre ce bel avion, ce plus gros avion de notre flotte à Bamako, parce qu’on a un respect énorme pour la communauté, un respect énorme pour les entreprises qui voyagent avec nous. On aurait pu attendre et lancer Sao Paulo ou Pékin, mais c’est vraiment Bamako parce que ça fait 10 ans qu’on travaille avec cette communauté et je pense qu’aujourd’hui, la communauté malienne mérite d’avoir un avion de qualité. Le fait d’avoir plus de places va contribuer à faire baisser le prix entre le Mali et la France. En plus de la baisse du prix, le client va avoir plus de flexibilité», a détaillé Tiago Martins. Le conseiller technique au ministère des Transports et du Désenclavement a, pour sa part, exprimé ses sentiments de satisfaction. Pour lui, ce lancement montre l’importance et la place qu’occupe cette compagnie dans la desserte de l’aéroport international Modibo Keita-Sénou, concourant d’une certaine façon au désenclavement du Mali à travers les airs. Parlant de l’aspect sécuritaire, Adama Koné dira que depuis quelques années, l’Etat a fait beaucoup d’efforts pour renforcer les mesures de sécurité au niveau de l’aéroport international Modibo Keita-Sénou. Il a aussi profité de cette occasion pour rassurer les responsables d’Aigle Azur de l’accompagnement du département en tout ce qui concerne les mesures de facilitation dans les efforts qu’ils sont en train de faire pour assurer la desserte de nos plateformes. La cérémonie a pris fin par un tirage au sort qui a permis à deux personnes de bénéficier d’un billet d’avion, aller-retour Bamako-Paris. Amadou GUÉGUÉRÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here