Héros anticoloniaux : Tiéba et Babemba Traoré en monuments à Sikasso

37
Pour rendre hommage aux héros anticoloniaux, le ministère de la Culture a dédié deux monuments dans la ville de Sikasso aux rois du Kénédougou Tiéba et son frère Babemba Traoré. En plus de cet hommage à ces deux grands résistants à la pénétration française, une Maison de la muraille défensive de Sikasso a été inaugurée. Dans le cadre des activités des Journées nationales du patrimoine culturel (JNPC), célébrée dans la ville de Sikasso cette année, les Premiers ministres du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire ont inauguré le lundi dernier deux monuments dédiés aux rois Tiéba et à son frère Babemba Traoré. Pour saluer la mémoire de ces deux personnalités, grandes figures de la résistance anticoloniale, le ministère de la Culture leur a dédié ces deux monuments. La construction de ces monuments répond à une forte demande des autorités coutumières et des populations de Sikasso, qui ont toujours montré un grand attachement à l’histoire du Royaume du Kénédougou, fondé au 19e siècle et marqué par la dynastie des Traoré. De plus, les Premiers ministres ont procédé à l’inauguration de la Maison de la muraille défensive de Sikasso. La Maison de la muraille défensive de Sikasso s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation de certains pans du Tata. La Maison vise à mettre à la disposition des chercheurs nationaux et internationaux, des étudiants et touristes, des informations sur cet illustre ouvrage, plein de significations non encore suffisamment explorées, sur les sites associés et d’autres institutions du patrimoine telles le Musée régional, le Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture sénoufo “Wu Nirè” (une structure privée). La Maison du Tata vise également à améliorer le répertoire des biens culturels matériels et immatériels du Mali et à promouvoir l’offre touristique de la ville de Sikasso. Pour le ministre de la Culture, ces monuments sont des promesses présidentielles faites aux populations de Sikasso. “Enfin, et puisque ce que l’homme fait parle plus haut que ce que l’homme dit, ces Journées seront marquées par un fait majeur, qui fait écho à la promesse faite aux populations de Sikasso par le président de la République, chef de l’Etat, S. E. M. Ibrahim Boubacar Kéita. Sikasso l’a voulu. Dieu l’a accepté. Aujourd’hui, nous célébrerons l’inauguration des monuments construits en hommage à la mémoire de Tiéba Traoré, roi du Kénédougou et de son frère Babemba Traoré, grandes figures de la résistance anticoloniale, et de la Maison du Tata”. Y. Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here