Présidentielle 2018 : Soumaila Cissé investi candidat de l’URD

12
Comme attendu par la plupart des Maliens, le chef de file de l’opposition, Soumaila Cisse a été investi candidat de son parti, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) pour l’élection présidentielle du Mali prévue pour le 29 juillet prochain. C’était, le samedi 12 mai 2018 dans un Stade de 26 Mars plein à craquer. Comme lors des précédents rendez-vous à ce stade, l’investiture de Soumi Champion était presqu’un événement national le samedi dernier. En plus d’un stade du 26 Mars débordé par la masse, les embouteillages sur la plupart des voies de la rive droite en témoignaient davantage l’ampleur de cet événement. Des délégations venues pratiquement de toutes les régions, du district de Bamako et de l’extérieur du Mali. Avec également le soutien de plus d’une trentaine de partis politiques et 200 associations et mouvements qui ont aussi pris part à ce rendez-vous important de la vie politique du candidat de l’opposition. Très ému par l’accueil du public dès son entrée au Stade, le président de l’URD n’a pu tenir un long discours. Il s’est dit très honoré et très fier de la présence massive de la jeunesse dans un événement qu’il juge comme le leur : « Sincèrement, je suis très ému de ce chaleureux accueil, cela témoigne de la confiance et soyez en sûr, moi Soumaila Cisse je ne trahirais jamais cette confiance » a promis ainsi Soumaila Cisse. Aussi, le candidat a appelé la jeunesse malienne à prendre plus de responsabilités pour le meilleur de ce pays : « personne ne construira le Mali à votre place car ce pays vous appartient, faites-en votre priorité. Si Dieu le veut, vous et moi, nous bâtirons ce Mali à nouveau et nous allons restaurer l’espoir et la confiance des maliens quant à leur avenir » a ajouté Soumaila Cisse qui a noté qu’aucune tricherie ne sera tolérée lors des votes à venir : « nous sommes décidés à ne tolérer aucune fraude lors des votes», a-t-il dit Ensuite, le candidat investi de l’URD a bénéficié un soutien de taille de la part du jeune leader Rash Bath lors de son adresse au public. Mohamed Youssouf Bathily a sévèrement critiqué les cinq ans du régime IBK « il est temps de tourner la page car nous sommes désormais une jeunesse consciente » dixit Rash Bath. Des prestations d’artistes comme Iba One, Dabara, Mah Kouyaté et plein d’autres ont accompagné la fête dans un stade de plus de 50 milles places. Amadou Kodio Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here