Violation de la liberté de la presse : Les journalistes crient leur ras-le-bol

24
Une trentaine de journalistes ont organisé hier matin un sit in devant la maison de la presse. Cette initiative du collectif « Sauvons la presse » a pour objectif de réclamer l’abandon des poursuites judiciaires contre les journalistes de « Mali actu » dont les équipements de travail ont été confisqués par la justice depuis le mois de février dernier. Dans la même affaire dans laquelle le ministre de l’Emploi est cité, la justice, disons le tribunal de la Commune III a du mal à prononcer clairement un chef d’inculpation contre nos confrères victimes pour plusieurs personnes d’un règlement de compte politique. Hier, le secrétaire général du Forum africain des éditeurs, Makan Koné, a regretté la détérioration de la liberté de la presse au Mali et a vigoureusement dénoncé l’indifférence des autorités. En marge de cette manifestation, la signature d’une pétition a été lancée. Dans le document en plus de l’affaire Mali actu, il est question de la situation de Baba Alpha, le journaliste rapatrié du Niger et la disparition de Birama Touré introuvable depuis plus de deux ans. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here