Éliminatoires CAN U20-Niger 2019 : Gabon, Zambie, Angola et Mali aux portes du dernier tour

23
Ce week-end, 13 pays vont tenter de décrocher leur qualification pour le troisième et dernier tour éliminatoire de la 21ème édition de la CAN des juniors (U20) de football dont la phase finale aura lieu au Niger en 2019. Parmi eux, le Gabon, la Zambie, l’Angola et le Mali ont pris une longueur d’avance lors de la manche aller. Le Cameroun s’étant difficilement qualifié devant l’Ouganda (1-0 puis 5 tirs au but à 4). Le Gabon est bien parti pour décrocher sa qualification après sa large victoire (3-0) à Libreville sur la Côte d’Ivoire. Les jeunes Gabonais peuvent se contenter d’un nul à Abidjan pour se voir offrir les portes du dernier tour. Finaliste malheureuse de l’épreuve en 1983, 2001 et 2003 et absente en 2017 en Zambie, la Côte d’Ivoire a le dos au mur. Le sélectionneur Souahilo Haidara est conscient qu’une élimination ajoutée à celle d’il y a deux ans, fera grincer les dents. Il joue donc sa place sur le banc des Éléphanteaux. Le Mali est également sur une phase ascendante après sa victoire en Tanzanie (2-1). Les Maliens peuvent également se contenter d’un nul pour assurer définitivement leur billet qualificatif. Quant à la Tanzanie, elle devra nécessairement battre son adversaire par un score confortable pour continuer l’aventure. Une mission certes difficile mais pas du tout impossible à réaliser quand on sait que tout est possible en football. Quant à la Zambie, détentrice du trophée, le fait de gagner chez l’adversaire (2-0) reste une motivation pour elle. La mission devient compliquée pour les Rwandais qui ont l’obligation de remonter d’abord les deux buts avant de faire la différence. La bataille de Lusaka s’annonce périlleuse pour les Amavubi juniors. L’Angola est allée surprendre le modeste Malawi chez lui (1-0). Cette victoire met la formation angolaise en pôle position, vainqueur de l’épreuve par le passé. Il sera difficile au groupe malawite de renverser la vapeur dans le cratère angolais à Luanda. Le Burkina Faso et la Gambie ont certes gagné chez eux à l’aller mais devront s’attendre à une revanche respective de la Libye (3-1) et du Bénin (2-1) qui n’ont pas encore dit leur dernier mot. La Libye reste une formation solide. Le Bénin lui a des tours de surprises agréables. Les sept autres confrontations s’annoncent quelque peu ouvertes d’autant plus qu’elles se sont soldées par des scores soit de parité soit étriqués. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here