Imbroglio politique au sein de l’Adéma : Le CE soutient IBK, Dramane Dembélé proteste, déclare sa candidature et annonce son investiture le 25 mai

34
La division prévisible du parti des abeilles est enfin faite .Lors de sa 3ème conférence extraordinaire, le comité exécutif (CE) du parti a décidé de soutenir le président IBK le 29 juillet prochain. Cette décision a été contestée par Dramane Dembélé qui a même annoncé son investiture comme candidat du parti le 25 mai .Il est soutenu par la base et la plupart des jeunes. Tout le monde le voyait venir, ce soutien du CE de l’Adema au président de la république Ibrahim Boubacar Keita. La contestation aussi n’était cachée de personne car Dramane Dembélé et Kalfa Sanogo ont déjà annoncé leur volonté de briguer la magistrature suprême si le parti ne trouvait pas une candidature interne. La conférence nationale tant attendue est tenue le samedi dernier à l’hôtel Maeva et ce qui devait arriver est arrivé. Apres des heures de discussions et de débats houleux, le comité exécutif dirigé par Tiemoko Sangaré, ministre des mines, a opté pour le soutien à IBK .Il a même appelé ses militants à se mobiliser pour la réélection de celui-ci le 29 juillet prochain. Après Kalfa Sanogo qui a même signé la plateforme pour le changement et l’alternance en 2018, c’est le tour de Dramane Dembélé de briser le rêve des amis d’IBK en protestant la décision du CE et en déclarant sa candidature avec le soutien de la base et d’un nombre important de jeunes. A sa sortie de la salle, le candidat de l’Adema en 2013 n’a pas caché son désaccord avec la décision du CE. « Je ne suis pas d’accord avec leur décision », se plaint-il. Il a déclaré sa candidature et annoncé son investiture pour le 25 mai. « L’Adema aura son candidat. C’est moi ce candidat. Je suis candidat et je serai investi le 25 mai », a-t-il déclaré. Cette candidature de Dramane Dembélé est soutenue par les jeunes qui, depuis le début de la conférence, étaient devant l’hôtel Maeva pour protester contre toute décision du CE autre que la candidature interne de l’Adema. Pour M. Modibo Traoré, porte-parole de SOS Adema, toute autre décision du CE que celle de la candidature interne sera sans nul doute rejetée. « L’Adema aura forcément son candidat. Nous réclamons la candidature interne de notre parti. L’Adema est créée pour conquérir le pouvoir comme prévoient ses textes et non pour accompagner un autre parti », a-t-il martelé. A l’en croire, le bureau exécutif du parti a trahi les textes du parti et ne méritera pas le soutien de la base. Modibo Traoré a été très clair quant à leur position. « Les frelons vont soutenir IBK. L’Adema aura son candidat. Moustapha Dicko et Abdoulaye Pona ont décidé de soutenir la candidature de Dramane Dembélé. C’est Dramane Dembélé qui sera investi candidat de l’Adema », a-t-il laissé entendre. Quant à Mahamadou Sidibé, militant du parti en commune V du district de Bamako, il a précisé qu’ils ne vont jamais suivre le CE qui a trahi le parti. « Nous, nous n’allons pas soutenir Ibk. Ceux qui le soutiennent ont trahi le parti et nous n’allons pas les suivre », a-t-il précisé. Il va loin en ajoutant qu’ils vont faire un vote sanction contre IBK. Pour le moment, le parti de Alpha Oumar Konaré est plus que fragilisé pour des questions d’intérêts égocentriques d’un clan. En tout cas, même si le président Tiemoko Sangaré menace de sanctionner ceux qui s’opposent à la décision du CE, Dramane Dembélé sera investi candidat le 25 mai selon ses partisans. Boureima Guindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here