Protection sociale : ICP-Mali renforce la capacité des journalistes

18
Les participants à cette rencontre venus de toutes les sensibilités de la presse nationale, ont été édifiés sur les acquis et défis de la protection sociale dans notre pays Les locaux de la Fondation Friedrich Ebert, ont servi de cadre les 18 et 19 mai 2018, aux travaux de l’atelier de réflexion, d’échanges et de renforcement des capacités des journalistes sur la protection sociale au Mali. Organisé par Initiative d’information, de communication et de plaidoyer sur la protection sociale au Mali (ICP-Mali), l’atelier a été financé par la Fondation Friedrich Ebert bureau Mali. La cérémonie d’ouverture de l’atelier, présidée par Ousmane Dao président de l’ICP-Mali, s’est déroulée en présence du représentant de la Fondation Friedrich Ebert, Amadou Samaké, Aly Diarra, du président de la Mutualité générale de la presse et Oumar Baba Traoré, président de l’Association des journalistes Sportifs du Mali. Pendant deux (2) jours, plus d’une trentaine de journalistes venus de toutes les sensibilités seront édifiés à travers de brillantes communications des spécialistes formateurs sur des acquis et de défis de la mise en œuvre de la protection sociale au Mali. Dans son mot de bienvenue, le représentant de la Fondation Friedrich Ebert a salué le dynamisme engagé par l’ICP-Mali depuis sa création avec la création d’un réseau de journalistes mis à la disposition de la protection au Mali. Selon Amadou Samaké, il n’est pas sans savoir que les journalistes sont le lien entre les différents acteurs qui doivent élaborer, mettre en œuvre et suivre la mise en œuvre de la politique nationale de la protection sociale au Mali. Le représentant de la Fondation Friedrich Ebert, a par ailleurs, expliqué que la présente activité va renforcer davantage les capacités des hommes de médias, afin de leur permettre de bien jouer leur rôle de coordination entre les différents acteurs concernés par la protection sociale. Le président de l’ICP-Mali a rappelé que cette activité est la première de l’année 2018 pour son organisation. L’atelier a-t-il dit se déroulera sur des thèmes pertinents à savoir l’état des lieux de la mise en œuvre des socles de protection sociale au Mali ; les liens entre emploi et protection sociale ainsi que la problématique de la couverture sociale des acteurs des médias devenue une véritable préoccupation dans le corps du métier du journaliste. Au-delà des textes, dira Ousmane Dao, il est utile pour les journalistes et de surcroit investis dans le champ de la protection sociale, de savoir le point sur leur application notamment ceux qui sont en lien avec les termes de références de la présente activité. De passage, le président Dao a rappelé que son organisation noue depuis 2015 un partenariat fécond avec la Fondation Friedrich Ebert. Un partenariat qui s’est traduit par la tenue de plusieurs activités qui ont contribué significativement à améliorer la compréhension des acteurs des médias sur la thématique de la protection sociale de manière générale et plus particulièrement dans le contexte malien. AMTouré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here