Respect de la qualité dans les entreprises au Mali : La clinique Kabala certifiée GIERAF version 1.4 et ISO 9001 version 2015

26
La remise de ces certificats à la clinique cadre parfaitement avec la logique de la démarche qualité et normes tant recherchée par les plus hautes autorités du pays Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, entouré par plusieurs membres de son cabinet, et des responsables des services rattachés, a procédé le jeudi 17 mai 2018, à la remise officielle de deux certificats, au Directeur général de la clinique Kabala. Il s’agit du certificat GIERAF version 1.4 et du certificat ISO 9001 version 2015. C’était au cours d’une courte cérémonie très modeste, mais pleine de signification, en présence du représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Karim Camara, et le Directeur général de la clinique Kabala, Dr DjériKaba Diakité. L’attribution de ces certifications du GIERAF version 1.4 et ISO 9001 version 2015 à la clinique Kabala est le couronnement de plusieurs mois de travail bien accompli. Le premier, décerné en 2007, est l’un des certificats de labélisation des centres d’AMP en Afrique. La clinique Kabala est le 3ème Centre après Douala et Lomé, à recevoir ce certificat. Le second Certificat ISO 9001 version 2015 a été décerné en janvier 2018 à la Clinique Kabala, par DQS et IQNET, deux organismes de certification reconnus pour leur rigueur. La remise de ces certificats à la clinique cadre parfaitement avec la logique de la démarche qualité et normes tant recherchée par les plus hautes autorités du pays, d’où la mise en place de l’Agence malienne pour la promotion de la qualité (AMANORM). C’est pourquoi, avant tout propos protocolaire, le ministre du Développement industriel, a d’abord salué le promoteur de la clinique Kabala, pour son engagement dans la démarche de la qualité. Selon le ministre, la qualité représente aujourd’hui un outil stratégique indispensable, non seulement à la facilitation des échanges commerciaux au niveau national et international, mais aussi à la préservation de la santé des populations. La compréhension du lien entre les échanges mondiaux, l’Infrastructure qualité et la compétitivité de nos entreprises est à l’avant-garde d’un bon positionnement sur les marchés, a-t-il averti, avant de lancer un appel aux structures socio-sanitaires privées et publiques à intégrer la dimension normes et qualité dans leurs activités quotidiennes, gage d’une reconnaissance internationale de leurs prestations à travers la certification à un référentiel donné. Quant au Directeur général de la clinique Kabala, il s’est réjoui de la réception de cette marque de reconnaissance de la part du ministre du Développement industriel. Dr DjeriKaba Diakité a saisi l’occasion pour remercier le personnel et les collaborateurs de la clinique Kabala et pour leur rappeler que c’est maintenant que le vrai travail commence. Car comme dit le proverbe « On ne peut pas être éléphant un jour et le jour d’après lièvre » Restons éléphant pour toujours, a-t-il exhorté. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here