Revue sectorielle 2018 des secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle : Le gouvernement et les partenaires techniques, ensemble pour booster les secteurs

6
La revue sectorielle 2018 des secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle s’est déroulée jeudi dernier l’hôtel Salam de Bamako sous la présidence du Pr AbinouTémé, nouveau ministre de l’Education nationale. C’était en présence de ses collègues de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Pr AssétouFounèSamakéMigan et de l’Emploi et de la Formation professionnelle Maouloud Ben Kattra. On y notait également la présence du chef de file des Partenaires techniques et financiers (PTF), Mme Lucia Elmi et des responsables scolaires et universitaires. Cette revue est intervenue après la session politique conjointe qui s’est déroulée au Centre national des ressources de l’éducation non formelle (CNR-ENF). Les maux qui sont à la base de la traine de notre système éducatif, ont été soulignés au cours de cette session et devront trouver de solutions dans la mise en œuvre du Programme Décennal pour l’Education (PRODEC), phase II. Signalons que la session politique conjointe est un exercice qui vise à offrir au gouvernement, aux partenaires sociaux et aux PTF un cadre de dialogue et de concertation sur la mise en œuvre des recommandations des revues antérieures et sur les performances desdits secteurs. La session 2018 s’est penchée sur le suivi-évaluation du programme intérimaire de développement des secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle entre les départements ministériels et leurs partenaires. Elle a également permis d’examiner les forces et les faiblesses des deux secteurs clés du développement d’une nation. Le directeur général de la Cellule de planification et de statistique du secteur de l’éducation (CPS) du ministère de l’Education nationale, Dr DiakaridiaKoné a expliqué que la revue sectorielle 2018 des secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle se tient dans un contexte marqué par quatre événements majeurs. Il s’agit de : la poursuite de la mise en œuvre du programme intérimaire de relance de l’éducation et la formation professionnelle ; l’élaboration et la validation d’un modèle de simulation financière de l’éducation et de la formation professionnelle ; la préparation de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 et l’exacerbation de la situation sécuritaire dans certaines parties du pays. Après sa présentation, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et son homologue de l’Emploi et Formation professionnelle, ont tous intervenu pour insister sur l’importance de cette revue. Selon eux, le rôle de l’éducation et son devenir restent au cœur des débats sur le développement humain durable, la lutte contre la pauvreté, la promotion des valeurs universelles, la tolérance et les défis liés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Regrettant la fermeture de plusieurs écoles dans les Régions du Centre et du Nord de notre pays, le Pr AbinouTémé, a assuré que les recommandations de la session technique de la revue conjointe seront appliquées. Aussi, l’aide-mémoire de la revue politique conjointe qui devrait être signée entre les trois ministres et le chef de fille des PTF du secteur de l’éducation, a été remis à une date ultérieure, pour non implication par la CPS, du ministère de la Décentralisation qui est un département incontournable dans la réussite de ce challenge Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here