Licenciement de Dr Etienne par la Minusma : ses amis dénoncent une ingérence politique

0
« Dans leur stratégie de vengeance contre les leaders opposés à leur désastreuse gestion, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, ont exigé que les autorités de la Minusma récusent Dr Etienne Fakaba comme consultant à la section Affaires politiques de la Minusma dans les plus brefs délais ». C’est par ces propos que les amis de Dr Etienne Fakaba Sissoko accusent IBK et son gouvernement d’être à la base de son licenciement. C’était au cours d’un point de presse tenu le 16 mai 2018 à la Maison de la Presse. Dans une déclaration lue par Ibrahima Kébé, les amis de l’économiste précisent : « Le but de cet acharnement est d’atteindre moralement le militant dans sa lutte d’émancipation et de libération de son digne peuple. Leur dernier forfait en date est la rupture abusive du contrat de consultation du camarade Etienne, avec la complicité honteuse de la Mission des Nations Unies au Mali… Koulouba ne digère toujours pas le départ de l’artisan du programme présidentiel d’urgence sociale, programme sur lequel le gouvernement et le Président de la République font campagne actuellement. Sinon, comment comprendre tant d’acharnement contre celui que vous avez prétendument limogé ? ». Après avoir rappelé que la première consultation d’Etienne Fakaba Sissoko avec les Nations Unies remonte à 2014, lorsqu’il a dirigé pour l’institution le panel sur la relance économique post-crise, Ibrahima Kébé a déclaré : « A l’époque, la Minusma ne s’est jamais plainte ni verbalement, ni par écrit. Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga en sait quelque chose pour avoir été dans la même équipe de consultation qu’Etienne Fakaba Sissoko ». Les conférenciers se disent fiers de Dr Etienne Fakaba Sissoko pour n’avoir pas été licencié pour défaut d’expérience ou pour incompétence, mais parce qu’il soutient les mouvements de l’alternance. « Depuis sa démission de la Présidence de la République, certains de ses anciens collaborateurs ne cessaient de l’appeler en lui disant pourquoi il tient à l’alternance », a précisé Djimbé Kanté. Quant à Khard Dembélé, il a ajouté : « Le gouvernement a demandé à la Minusma de licencier Dr Etienne Fakaba Sissoko parce qu’il gène une partie de la classe politique ». Les conférenciers ont enfin déploré le fait que leur ami ait été licencié sans préavis, ni avertissement. Ousmane Ballo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here