Pour une commune propre et Enviée La Mairie de la Commune V et la Coopérative CoGeNeT signent un partenariat gagnant- gagnant

24
La Cour de la mairie de la commune V du district de Bamako a été le théâtre d’une cérémonie sobre mais pleine de signification et de sens. Et cela à l’occasion d’une remise des engins et équipements d’assainissement par la mairie de la dite commune à la coopérative des GIE intervenant tout naturellement dans l’assainissement. C’était en présence des responsables de la coopérative, des associations bénéficiaires, des partenaires techniques et d’invités. Faire de la commune V, la vitrine de l’assainissement du district de Bamako, telle est aujourd’hui l’ambition affichée du maire Amadou Ouattara depuis sa prise de fonction le 23 décembre 2016. C’est en droite ligne de cette politique qu’un contrat d’affermage a été signé le 10 mai dernier entre la mairie de la commune V et la coopérative CoGeNeT. Aux dires du maire le choix porté sur cette coopérative procède à un souci d’accompagner l’entreprenariat jeune et féminin et la création d’emplois. Pour une commune propre et enviée du district de Bamako, la mairie de la commune V a mis le paquet en remettant à la coopérative une multi benne avec 30 caissons de 7 m3, deux hydro cureurs, deux bennes tasseuses, dix tricycles KINGO et un centre de transfert moderne. Outre la coopérative, chaque comité de salubrité des huit quartiers sera doté en même que huit associations de femmes, de 64 brouettes, 160 râteaux, pelles, paires de bottes, paires de gangs et 16 paquets de cache-nez pour une valeur de 4 933 580 FCFA. Pour s’assurer du bon usage de ces équipements et engins, un tableau de bord sera élaboré en fonction du cahier des charges et des objectifs quantitatifs et qualitatifs. « Un rapport mensuel de suivi sera élaboré les six premiers mois d’affermage avant de porter la périodicité de ce suivi au trimestre. Une manière pour nous de rechercher à la fois la complémentarité et une concurrence entre acteurs du niveau communal » a ajouté le maire Ouattara. Sadou Bocoum Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here