Soutien à IBK : Le CE de l’Adema déjà dévié par des structures locales

5
Le soutien du comité exécutif de l’Adéma/PASJ à IBK, officialisé samedi, risque de n’être que de pure forme. Une trentaine de délégués sur les cinquante qui ont participé aux travaux de la 3e conférence extraordinaire désapprouvent le choix d’Ibrahim Boubacar Kéita et souhaitent investir Dramane Dembélé ce 25 mai. Comme en 2002, en 2007 et 2013, l’Abeille n’a pas dérogé à la tradition. Mais cette orientation politique du comité exécutif de l’Adéma/PASJ ne fait pas l’unanimité. Une frange importante des militants à la base conteste sérieusement la décision du CE de soutenir le président sortant Ibrahim Boubacar Kéita. Conçu pour être un événement historique pour le Mali, en faisant l’effort d’oublier les égos, une conférence de choix pour le Mali, un choix fondé sur la raison, un choix qui transcende les égos, un choix pour le Mali, pour le parti, la 3e Conférence nationale extraordinaire ne l’est pas été pour plusieurs délégués. “Des caciques de l’Alliance pour la démocratie au Mali ont fait adopter samedi en évitant de soumettre la décision au vote, l’option soutien négocié du parti dès le 1er tour au président malien IBK qui a sa propre formation politique. Cette décision a fait éclater la crise qui couvait au sein de l’Adéma”, dénonce Mahamadou Traoré, secrétaire général de la jeunesse de Kati, ajoutant qu’ils ont une direction du parti qui s’est vendue au président candidat IBK. “Les conséquences de l’option que le clan Tiémoko Sangaré vient de prendre ce jour seront immenses puisque nous sommes au début d’une nouvelle ère pour notre parti. Le CE est un habitué aux grandes manœuvres préélectorales, surtout pour les fins ou renouvellements de mandats présidentiels. Cette fois-ci, il n’aura pas une équipe plus dense, plus solide”, ajoute Modibo Traoré de la sous-section Adéma du Quartier-Mali. “Les délégués de l’extérieur qui ont été marginalisés dans la salle et une trentaine de sections du Mali se réunissent ce lundi au Mémorial Modibo Kéita pour préparer l’investiture du candidat du parti le 25 mai prochain, date d’anniversaire du parti. Nous avons des éléments pétris d’expérience avec des femmes et des hommes qui ne fuient jamais le combat démocratique et qui ne craignent jamais d’affronter, y compris dans l’adversité, des situations exigeantes. L’Adéma le fera et s’assumera. Dramane Dembélé a eu le quitus de Moustapha Dicko et d’Abdoulaye Pona”, ajoute-t-il. Au même moment, les partisans du maire de la Commune urbaine de Sikasso ont boudé les travaux. Ils disent ne pas se reconnaitre dans les conclusions de la conférence. “Qu’il pleuve ou qu’il neige, nous aurons un candidat. L’Adéma n’est pas un club de soutien. Les manœuvres du CE ne marcheront pas”, a dit un proche de Kalfa Sanogo Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here