L’Agriculture, notre seul espoir

22
Traversé par deux fleuves le Niger et le Sénégal, le Mali dispose d’un potentiel agricole inestimable. En plus de ces deux fleuves une saison pluvieuse tous les ans de Mai à Octobre permet également une agriculture de céréales sèches. Malgré ces potentiels le Mali devient de plus en plus dépendant de l’importation pour subvenir aux besoins de sa population. Le marché malien est presque servi que par du riz importé. A quand une véritable politique agricole sans politique politicienne pour faire du Mali le grenier de l’Afrique de l’ouest et pourquoi pas de l’Afrique. Cela est possible. Tout d’abord il faut avoir une politique d’aménagement agricole non pas seulement dans les zones offices du Niger et Offices Riz mais partout au Mali. Les champs traditionnels familiaux jouent un rôle important dans ce processus d’aménagement de surfaces agricoles. Si l’on visite un champ agricole familial et voir la nature de ces champs il est certain qu’un minimum d’aménagement de ces champs peut augmenter les rendements, et le plus souvent les propriétaires de ces exploitations familiales n’ont pas les moyens pour mieux aménager ces surfaces, en plus de cela parfois ils disposent également de surfaces n’ont aménagés, et ces zones sont parfois inaccessibles pendant l’hivernage. Donc une politique d’aménagement des routes aussi doit suivre cette politique d’aménagement de surfaces agricoles. Nous sommes à la veille des échéances électorales pour la présidentielle, rares sont les candidats qui seront capables de donner en chiffres les surfaces de terres aménagées, les potentialités disponibles par zones (CMDT, Office du Niger, OPIB, office du Riz Ségou, Office du Riz Mopti…), même si nos statistiques ne valent pas grands choses, mais hélas je ne les en veux pas j’en veux aux Maliens et maliennes qui ne posent jamais la question qu’est-ce que tu vas faire mais plutôt qu’est-ce que tu vas nous donner. Nous, électeurs, préférons résoudre la misère d’un jour plutôt qu’un lendemain meilleur. Les Tee-shirts et thés pendant la campagne ont été remplacés par de maudites sommes allant de 200 FCFA à 2000 FCFA selon la personne le jour du scrutin malheureusement. Ces dix dernières années nous avons entendu des discours par rapport à la mécanisation de l’agriculture, sous ATT la création de Mali Tracteurs et quelques tracteurs distribués ; sous IBK 1000 tracteurs subventionnés distribués et malgré cela la production agricole ne suit pas. Où se situe donc le problème. Pour mieux exploiter un tracteur il faut que le champ soit bien aménagé et ces aménagements ne peuvent être faits que par de grosses machines (bulldozers). Plus de 35 ministres dans le gouvernement actuel de M Soumeylou Boubeye MAIGA, le budget de chaque ministère vaut environ 6 milliards par an. Le prix d’un Bulldozer neuf est en moyenne 80 millions. Faites le calcul en supprimant un ministère on peut avoir combien de bulldozers ? Supprimer le Commissariat à la Sécurité Alimentaire et remplacer le par le Commissariat à l’aménagement de territoires agricoles, avec des représentants régionaux disposants d’outils pour l’aménagement de territoires agricoles, si cela est fait dans cinq ans le Mali va exporter beaucoup de produits agricoles, et sera certainement le grenier de l’Afrique de l’ouest et pour être plus tard celui de l’Afrique. La politique agricole autrement pour un Mali Meilleur. Abdoulaye dit Allaye KOITA Président du mouvement En AVANT Candidat Indépendant Election Législative Partiel de Mopti Source : aBamako aBamako

1 commentaire

  1. Votre analyse est intéressante, Mr Koïta, mais il vous manque quelques éléments. Vous parlez de suppression de ministère qui générerait 6milliards pour l’agriculture malienne. On a fait mieux : 15% du budget national (300 milliards environ) sont alloués à l’agriculture, pour la 1ère de l’histoire du Mali. C’est dire que le pouvoir actuel a
    bien conscience de ta préoccupation. En 5ans, on ne peut pas tout faire, surtout avec l’État dans lequel ce pouvoir a trouvé le Mali. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here