Mairie du district : Transformer les déchets sans polluer est une option

16
Le mercredi 16 mai la salle de conférence de la mairie du district de Bamako a abrité une session extraordinaire. Il s’agissait d’une rencontre avec des partenaires russe (représentés par Coulibaly Boubacar) dans le cadre de l’assainissement de la ville de Bamako par la transformation des déchets en biogaz, essence, gasoil, gravier sans pollution atmosphérique. C’était sous la haute présidence d’Adama Sangaré, maire du district. PEM DODO Rato Moto Selon le maire du district, la présidence de la République, soucieuse de l’assainissement de la capitale bamakoise, les a mis en contact avec des partenaires russes prêts à s’investir dans la transformation de nos déchets en biogaz, essence, gasoil, gravier sans pollution atmosphérique. “Cela survient à une période où notre pays connait des difficultés avec le partenaire Ozone. Et nous ne pouvons donc que nous en réjouir”, s’est-il félicité. Il a salué la société Vidzho, LTD SARL pour sa capacité à transformer des ordures en biogaz, essence, gasoil, gravier sans pollution atmosphérique. Selon lui, tant que nous n’arriverons pas à relever le défi de la transformation, Bamako ne sera jamais autant propre comme nous le souhaitons. Pour le représentant de la société russe, le projet sera entièrement financé par les partenaires russes. Cependant, pour pouvoir le mener à bon port, la société impose 10 conditions à notre pays, entre autres, la mise à la disposition d’une parcelle avec titre foncier, l’exonération des droits de taxes… sur cinq ans. Aux dires de M. Coulibaly, le retour sur investissement est seulement de 6 mois. Après quelques questions réponses, l’accord de principe a été donné par le conseil pour la mise en œuvre dudit projet. Drissa Kantao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here