Présidentielle 2018 : L’Elysée reçoit l’URD

0
Deux semaines après l’investiture du candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), l’honorable Soumaila Cissé, les jeunes cadres du parti ont été reçus à l’Elysée. Avec le Premier ministre Français, Eduard Philiphe, la délégation de l’URD a expliqué les enjeux des élections générales de 2018 dans notre pays. En mission à Paris, pour sensibiliser et échanger avec la diaspora malienne sur la situation du Mali et les enjeux des élections générales de 2018, la délégation des jeunes cadres conduite par Me Demba Traoré, a été invitée le mardi 22 mai à l’Élysée pour rencontrer le président de la République française, Emmanuel Macron. C’était en présence des membres du gouvernement français, des parlementaires, des maires, de plusieurs autres élus, des responsables d’associations, des chefs d’entreprises, de la presse et de plusieurs autres personnalités. Riche en enseignement. Les échanges ont plutôt porté sur les politiques françaises relatives à l’égalité entre les différentes couches socioprofessionnelles. « Cette conférence m’a permis de comprendre le changement de méthode préconisé par le président Macron pour rétablir l’égalité. Je demeure convaincu que les couches défavorisées doivent être au cœur de nos politiques de développement », explique Me Demba Traoré. Les rencontres se sont poursuivies entre Jean Christophe Lagarde, député français et président du parti politique l’UDI (Union des Démocrates et Indépendants) le vendredi 18 mai 2018 avec Dr Madou Diallo et Abdrahamane Diarra, président des jeunes de l’URD. A Paris 14e porte Vanes 2050, Dr Madou Diallo, dans son échange avec la diaspora malienne sur la situation du pays, a insisté sur l’apport de la diaspora au développement du Mali en général et en particulier la région de Kayes. C’est pourquoi, il a rassuré que son candidat, Soumaila Cissé, va restaurer l’espoir en prenant en compte « leurs préoccupations dans son programme ». Il dévoile que son mentor prévoit de représenter les Maliens de l’extérieur à l’assemblée nationale. Quant à Moussa Sey Diallo, il a des entretiens avec les compatriotes du Foyer Rue Baara. M Diallo a regretté que les Maliens ne sont plus fiers de leur pays à l’extérieur à cause de manque de vision du régime en place pour les Maliens de l’extérieur. Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here