Rentrée politique de la CODEM à Bougouni : Le bras droit de Zoumana Tji Doumbia à zantiébougou débarque avec armes et bagages !

46
La moisson de la rentrée politique de la codem à Bougouni répond mieux à ceux qui pensent pouvoir en finir avec la désormais 3ème force politique du Mali. Comme des champignons, les adhésions sont devenues monnaie courante au sein du parti de la quenouille. A Zantièbougou, lieu de la rentrée politique, le parti a enregistré l’arrivée de 5 têtes d’affiches de la politique locale. Il s’agit du maire de la localité Seydou Koné, des conseillers Drissa Koné et Djénebou Samaké, tous transfuge du Miria, de Abdoulaye Togola de l’APR et de Yaya Koné du RDS du fameux blaise Sangaré et zoumana Tji Doumbia. Au-delà, des noms, la défection de Yaya Koné qui est l’un des bras droits de Zoumana Tji Doumbia fragilise énormément la majorité présidentielle dans le cercle de Bougouni. Pour le porte-parole des adhérents, le choix de la Codem n’est pas un hasard. Il découle d’une analyse sans complaisance des idéaux de ce parti en rupture avec la vielle garde politique. Aussi, le travail abattu par le président Housseini Amion GUINDO est aussi des arguments qui ont motivé leur décision. La délégation venue de Bamako et Bougouni a été impressionnée la détermination de l’ensemble de la population de zantièbougou à soutenir la codem. Du chef de village en passant par l’imam, la communion était totale autour du maire et de la Codem. Concernant les travaux, les 26 sous sections du cercle de Bougouni ont apporté leur soutien sans faille au président Housseini Amion GUINDO. En conclusion, ils ont sollicité la candidature du président du parti à la prochaine présidentielle du mois de juillet. A titre de rappel, cette question sera définitivement tranchée lors de la conférence nationale prévue pour les 25 et 26 mai prochain au pavillon des sports du stade modibo Keita. Toujours dans la commune de Zantièbougou, d’autres adhésions sont attendues ! A SUIVRE DONC ! Correspondance particulière, Lamine Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here