L’international français Mamadou Sakho au chevet des orphelins de la pouponnière de Niamana

29
Soutenir les orphelins de la pouponnière de Niamana et échanger avec les autorités maliennes sur l’évolution du sport roi (Football) du Mali. Cela, afin de redonner un nouvel élan au football malien. Tel est l’objet d’une visite de 4 jours de l’international fronçais d’origine sénégalaise Mamadou Sackho non moins président de l’Association (AMSAK) au Mali. Salaha Baby, président de la ligue de Tombouctou, était l’organisateur en chef de ce périple, pour orienter et caler les rendez-vous avec les différentes structures et personnalités à visiter. Arrivé le mercredi 16 mai dans l’après-midi dans un jet privé, Mamadou Sacko a pu assister à la 2e mi-temps du match de la coupe CAF du Djoliba (Dac-Wac). Il a profité de cette rencontre continentale pour prodiguer des conseils aux joueurs de Heremakono, après le match. Le joueur du Crystal palace a rencontré les autorités sportives et administratives du pays. Il s’agit entre autres du ministre des Sports dans la matinée du jeudi 17 mai, avant de se rendre à la pouponnière de Niamana avec sa délégation composée de Florant Badin, Falah Abou, Touré Ousmane, ses Mandataires Baba Nimaga et Halima Diallo. La délégation a été reçue par Mme Bouaré Directrice et le personnel de la Pouponnière ainsi que les enfants du centre. L’Association Mamadou Sakho (Amsak) a fait des dons de sacs de riz, de sucre, de lait, de médicaments, de savon, de couches pour enfants ainsi que des équipements sportifs composés de maillots, culottes, bas, crampons, etc. M Sakho a promis de s’impliquer personnellement pour leur offrir entre autres un groupe électrogène et un forage. Ensuite, l’ex-joueur du PSG et de Liverpool fut reçu par les plus hautes autorités, le président de la République IBK et le ministre des Affaires étrangères Thièman Hubert Coulibaly. Dans un discours émouvant, l’assistance a perdu son haleine lorsque Mamadou Sakho affirme qu’il est orphelin, depuis l’âge de 12 ans, et dit avoir dormi dans le froid, dans la rue et même avait de la peine à trouver à manger. Pour lui, les jeunes africains, qui arrivent à réussir en Europe ou ailleurs, doivent revenir soutenir leurs frères et sœurs d’où son slogan : «Agir pour les autres». Sakho accompagné de toute sa délégation s’est rendu chez le premier Ballon D’Or africain Salif Keita dit Domingo qui était entouré de quelques anciens comme Mahamadou Sidibé, Sékou Berthé, Vieux Pathé Diallo, Iso Diarra, Izo Doumbia, Brin et le président Mamadou Dipa Fane, ainsi que des présidents Cheick Kanté de la ligue de Kayes et Tidiane M. Niambélé du DAC. Sakho a visité la salle des trophées de Salif Keita. Des séances photos et de tapes amicales ont mis fin à la visite de Sakho, car Domingo était sur le point de voyager sur la France. La dernière journée du séjour de Sakho s’est achevée le vendredi 18 mai sur les terrains de l’AS Real de Bamako et de l’Association Sportive de Bamako (ASB). Mamadou Sakho a assisté à des séances d’entraînement appropriées pour les enfants, des séances de jonglage et de contrôle-passe. M Sakho s’y est prêté aux questions des jeunes footballeurs. Enfin, il a prodigué des conseils aux enfants et leur a expliqué sa difficile enfance. «L’espoir est permis» a-t-il dit aux enfants en leur demandant de rester toujours derrière leurs dirigeants. Pour lui, seul le travail peut permettre à l’Afrique de développer ses talents. La délégation de Mamadou Sakho a quitté le Mali le samedi 19 mai pour Abidjan avant de rallier la Guinée Conakry, la Guinée Equatoriale, le Cameroun, pour boucler son séjour africain au Sénégal où l’Amsak va ouvrir un centre de formation au pays de la Teranga. Ousmane Traoré dit Man

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here