Arcane politique : Le parti Ancd-Mali se renforce avec 300 transfuges du Rpm, de l’Urd, de la Codem, de l’Adema…

25
Le siège du parti Alliance des nationalistes convaincus pour le développement (Ancd Mali) au quartier Badianbougou a servi de cadre, le dimanche dernier, à la cérémonie de réception de nouveaux membres. Au nombre de 300, ces transfuges sont venus grossir les rangs du parti du Scorpion à l’aune de la présidentielle. L’Andc-Mali, un des partis phares de l’opposition extra parlementaire est en train de faire lentement mais surement sa mue dans l’arène politique. Pour cause, le dimanche dernier, plusieurs militants du Rpm, de l’Urd, de la Codem, du Yelama, de l’Adema sont venu grossir les rangs de cette jeune formation politique. Cette cérémonie d’adhésion, qui s’est déroulée au siège du parti, a été faite en présence de plusieurs invités dont le président du Réseau des jeunes leaders des partis politiques Adama Togo et un groupe du Réseau des femmes des partis politiques. Intervenant en premier lieu, le président de l’Ancd-Mali a brossé le parcours de ce jeune parti politique qui jouit, selon lui, d’une forte crédibilité dans le paysage politique à seulement 5 ans d’existence : “Nous faisons partie du cercle restreint des formations politiques qui bénéficient de l’aide publique aux partis politiques. Certains partis sont représentés dans le gouvernement, ils ont plus de moyens que nous, mais ils ne sont pas plus organisés et structurés que nous. Toute chose qui dénote de notre sérieux, notre sens de l’organisation” a fait savoir le président Alassane Dembélé dit Alasko. S’agissant de la présidentielle, il a rappelé que malgré que son parti fasse partie de l’opposition extra parlementaire, l’Ancd, a-t-il poursuivi, va soutenir la candidature du président IBK pour un second mandat : “Nous allons soutenir la candidature du président IBK pour un second mandat. Ce choix n’a pas été marchandé ou conditionné, mais nous pensons que c’est le meilleur choix pour le Mali car c’est lui qui a posé le sous-bassement pour la sortie de crise et la relance économique du Mali, donc il mérite d’être soutenu afin qu’il puisse parachever son œuvre. Aussi le président IBK a donné beaucoup d’opportunités aux jeunes” a justifié M. Dembélé. Il a profité de cette occasion pour soutenir que le parti Ancd va se fondre bientôt dans la Convention de la majorité présidentielle et va sortir du statut de l’opposition extraparlementaire afin d’être cohérent avec sa ligne de conduite. S’agissant de l’adhésion des nouveaux membres, il les a félicités pour le choix porté sur leur formation politique. Quant au porte-parole des nouveaux militants, Moussa Diawara, membre du bureau communal du Rpm à Sangarébougou, il a surtout justifié leur choix par le dynamisme du parti Andc-Mali et surtout de son président. “C’est un patriote, engagé pour la cause de ce pays, engagé pour nous les jeunes. Je suis sûr qu’ensemble pour pourrons apporter notre pierre à la construction de l’édifice nationale qu’est le Mali” a fait savoir M. Diawara. Il faut rappeler qu’en plus des transfuges de l’Adema, du Rpm, de Yelema et de l’Urd, des groupes de femmes ont également fait leur adhésion au parti du Scorpion. Kassoum THERA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here