Baguineda : La gendarmerie nationale sauve l’honneur

21
Depuis quelques moments les habitants de la Commune rurale sont soulagés compte tenu du renforcement de la sécurité émanant de la présence d’un poste de gendarmerie. Il fut un temps où la Commune rurale de Baguinéda avait tout l’air d’une localité de non droit. Les cambrioleurs avaient pignon sur rue. Les voleurs semaient le trouble dans les foyers comme bon leur semblait. Que ce soient des poulets en passant par les petits ruminants et les motos de marque Jakarta tout faisait farine au moulin. Le plus révoltant quelques jours plus tard ces mêmes voyous circulaient librement comme si de rien n’était. La population était arrivée au stade de ne plus croire en l’autorité. Aujourd‘hui, les données ont carrément changé. Depuis l’arrivée du nouveau commandant de brigade, la Commune est en passe de retrouver la quiétude et il fait bon vivre à Baguinéda, grâce au professionnalisme et à la vigilance du nouveau locataire de la brigade territoriale de la gendarmerie le major Hamidou Touré entouré de ses hommes de terrain. Aussitôt implanté dans la Commune rurale de Baguinéda, ce fut le changement amorcé. Avec méthode et détermination, le nouveau patron de la gendarmerie a imprimé sa marque grâce à un excellent travail d’enquêtes avec une équipe solidaire. Peu à peu, il est parvenu à démanteler des réseaux actifs et dormants pour mettre les bandits hors d’état de nuire. Rigoureux dans la préservation de la sécurité, la jeunesse de la Commune lui colle le surnom évocateur de “Dent de crocodile”. Quand par malheur quelqu’un tombe dans les filets de la gendarmerie c’est la croix et la bannière car le CB ne lâche rien. Les habitants de Baguinéda se souviendront longtemps du sort réservé à la bande de jeunes délinquants qui égorgeaient des moutons avant d’emporter bonnement la viande pour faire le festin. Ils ont tous comparu devant le juge à Kati. Chacun a pris pour son grade. Pas plus que la semaine dernière, trois voleurs de bétails de grand chemin ont été mis aux arrêts par les gendarmes de Baguinéda et mis à la disposition du parquet de la Commune VI du district de Bamako. Le cerveau de la bande du nom de Nouhoun Ba, malgré sa tentative de s’évaporer dans la nature, a été appréhendé à Kita et remis à la brigade de Baguinéda. Présentement, le voleur Drissa Konaté, spécialisé dans le vol de groupe électrogène et de téléviseurs par effraction, médite sur son sort. Ces résultats attestent le sérieux du travail accompli. Malgré le peu d’effectif et de matériels roulants, la gendarmerie de Baguinéda est en cours de se révéler être un exemple. Présentement, la peur a changé de camp les vols, cambriolages, escroquerie diminuent ce sont les délinquants qui se cherchent. Aboubacar Eros Sissoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here