Présidentielle 2018 : Moussa Mara pour reconstruire un Malien de type nouveau

32
La salle de conférence du conseil de cercle de Kati a servi de cadre le 21 mai 2018 à la présentation du programme d’actions concrètes pour la transformation économique et sociale (PACTES) du candidat Moussa Mara président du parti Yèlèma. Les programmes d’actions concrètes pour la transformation économique et sociale (PACTES) sont conclus entre les Maliens et le parti Yèlèma. Les PACTES contribuent à restaurer la confiance entre les Maliens et leur leadership, confiance indispensable à toute œuvre collective. La politique autrement est un projet de société initié par le candidat Yèlèma Moussa Mara qui constitue à reconstruire un Malien de type nouveau dans son PACTES2. Cette conférence sur le PACTES2 est la suite logique du PACTES 1 qui a été présenté à Djénné consacré sur les questions de sécurité, de justice, de refondation de l’Etat à travers notamment la lutte contre la corruption et l’amélioration de la gouvernance. L’objectif de cette politique est de présenter son programme en différente tranche. Ainsi, le PACTES 2 est relatif au développement humain et a pour ambition de baliser les chantiers de la construction d’un nouveau type de Malien. Ce PACTES traite les questions de santé ; de l’éducation, la formation professionnelle ; l’emploi, l’insertion des jeunes. Le développement de la jeunesse, des femmes, la culture, la citoyenneté et le sport sont menus du PACTES2. Dans son intervention, Moussa Mara a affirmé qu’il est temps que les candidats parlent de ce qu’ils peuvent faire. Aujourd’hui, le Mali a besoin d’un renouveau des hommes et de la classe politique. Selon lui, s’il sera président, il va renforcer les plateaux techniques des hôpitaux de première, de seconde et de troisième référence, poursuivre la construction d’hôpitaux conformément aux objectifs de la carte hospitalière et accélérer les processus actuels de constructions d’hôpitaux de district. « Généraliser l’assurance maladie à l’ensemble des couches socioprofessionnelles du pays notamment les commerçants détaillants, les artisans, les étudiants, agriculteurs etc. et accélérer les rythmes de remboursement et de prise en charge », a laissé entendre Moussa Mara. Par rapport à l’éducation, il mettra en place un programme sectoriel intégré du système éducatif qui privilégiera la qualité et placera les enseignants au cœur des priorités. Le PACTES2 permet de faire des jeunes les animateurs de la vie locale en partenariat avec les collectivités et de soutenir la bonne gouvernance des organisations de jeunes qui seront appuyées dans leur organisation et leur fonctionnement. Pour Moussa Mara, il structura les organisations féminines pour les rendre plus indépendantes, mieux organiser, plus légitimes, mieux gérer et plus transparentes, engager des coopérations formelles avec elles au niveau local, régional et national et les impliquer dans la conduite des initiatives en faveur des femmes etc. Par ailleurs, il soulignera que, la culture, la citoyenneté et le sport occuperont une place importante dans sa politique de gestion du pays. Diam Wagué Source : aBamako aBamako

1 commentaire

  1. Je suis sûr que M. Mara est capable de ses attentes car il a bien compris les différents problèmes des maliens. C’est un patriote engagé et je le soutien. Bonne chance M. Mara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here