Concrétisation des Etats Unis d’Afrique : Le CIR-AO rouvre le débat à Bamako !

12
Dans le cadre de la célébration de la semaine de l’intégration africaine, le Comité d’Initiative pour l’Afrique de l’Ouest (CIR-AO) du Mouvement Fédéraliste Panafricain (MFPA) a organisé une conférence sur le thème : « Etats Unis d’Afrique dans moins d’une génération, quelles actions de la jeunesse malienne ? ». C’était le vendredi 25 mai au Mémorial Modibo Keïta. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre des Maliens de l’Extérieur de l’Intégration Africaine, Dr Abdramane Sylla avec à ses cotés le parrain, Adama Samassékou et le président du CIR-AO, Bernard Mornah. Sur la tribune de cette conférence on pouvait noter, la présence des représentants des neuf pays membres de CIR-AO. Prenant la parole, les présidents du CNP Mali et de la CIR-AO ont largement remercié les autorités maliennes pour avoir permis au Mali d’abriter cette 2è édition et de s’y impliquer pour sa réussite. Cependant, ils ont invité dans un même langage la jeunesse de croire à ses projets et d’œuvrer pour l’unification de l’Afrique. A son tour, le parrain, l’ancien ministre Adama Samassékou dans son intervention dira que leur mouvement a été créé en février 2015 à Dakar par des militants panafricanistes acquis à l’idée que l’Afrique doit s’unir pour se développer dans la paix et la sécurité. « Le seul objectif du mouvement est de mener une campagne pour accélérer l’unification politique de l’Afrique » a-t-il déclaré. Selon lui, après la tenue de sa 1ère conférence régionale à Accra à la date du 15 novembre 2017, le Comité d’Initiative pour l’Afrique de l’Ouest (CIR-AO) a décidé de tenir sa seconde assise à Bamako eu égard du rôle que le Mali continue de jouer dans l’illustration et la défense des idéaux panafricanistes. « Le président de la République, sollicité, a décidé de soutenir la tenue de cette conférence et d’accompagner le MFPA » a-t-il déclaré. Avant de terminer, il a fondé l’espoir que les jeunes au sortir de cette conférence s’engageront dans un processus d’élaboration d’un plan d’actions concrètes permettant d’aller vers la réalisation des Etats Unis d’Afrique (EUA). Pour sa part, le ministre Abdramane Sylla dira que la réalisation de l’unité africaine a toujours été un objectif primordial pour notre pays depuis son accession à la souveraineté nationale et internationale. Il est de notoriété publique, dit-il, que le Président Modibo Keïta, premier chef d’Etat du Mali et principal héros de l’indépendance était l’un des pères fondateurs les plus engagés pour l’organisation de l’unité africaine. « La poursuite sans relâche de l’idéal panafricain est donc pour tout Malien un héritage sacré qui doit être préservé et perpétué » a-t-il déclaré. Selon lui, le Président Modibo Keïta du Mali et son homologue du Togo ont été les rédacteurs de la Charte de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) qui a jeté les bases de l’unification du continent africain. « En tant que Malien et de surcroit aujourd’hui ministre chargé de l’Intégration Africaine je ne peux que me réjouir de cette initiative et féliciter les dirigeants du MFPA qui mènent le combat d’accélération de réalisation des Etats Unis d’Afrique » a-t-il déclaré. Avant de terminer, il a rassuré les responsables du MFPA du soutien du gouvernement du Mali ainsi que du président de la République de toutes leurs actions qui s’inscrivent dans le cadre de la réalisation des Etats Unis d’Afrique. Par Moïse Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here