Coupure d’électricité à Bamako : La population dénonce l’incapacité de la société Edm-Sa

25
Devenue une habitude depuis quelques années, la période du mois de mars au mois de mai est marquée par des coupures sauvages d’électricité à Bamako. Face à cette situation, la population dénonce l’incapacité d’Edm-Sa à assurer la fourniture correcte d’électricité. Issa Sidibé, commerçant : «Les coupures d’électricité sont fréquentes ces temps-ci. Une fois qu’il y a une coupure d’électricité, notre sommeil est perturbé puisque c’est l’arrêt de toutes nos activités liées à l’électricité. Donc la satisfaction de la clientèle est tout à fait un problème chez Energie du Mali. En cette période de forte chaleur, et le mois de ramadan, surtout, n’est pas un moment propice pour couper le courant à la population. Edm doit prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter des coupures d’électricité en période de forte chaleur.» Souleymane Coulibaly, Soudeur : «Il y a trop de coupures d’électricité. La société Energie du Mali ne travaille pas. C’est l’énergie du mal car elle ne remplit plus sa mission. Si c’est possible d’avoir une autre société de production d’électricité au Mali, pour que les choses puissent fonctionner dans les conditions favorables. La coupure d’électricité est un acte qui dépasse mon entendement. C’est comme en quelque sorte le non-respect de ses missions. Edm doit remplir ses missions ou bien laisser la place à une autre société pour que nous puissions vivre en paix, parce que on est fatigué de ces coupures intempestives d’électricité.» Oumar Sogoba, électricien : «Je ne peux pas comprendre qu’avec tous ces barrages à notre disposition, comme les barrages de Sélingué, Manantali, que la société Energie du Mali n’arrive pas à couvrir les besoins de la population en électricité, en cette période de chaleur. Il faut voir dans la sous-région, des pays qui n’ont pas de barrage, comme la Côte d’Ivoire, ils ne connaissent pas les coupures d’électricité intempestives comme le nôtre. Et encore, c’est ce même pays qui nous fournisse du courant. C’est inadmissible ! Avec toutes ces potentialités dont on dispose, Edm devrait vraiment satisfaire les besoins de la population en électricité.» Ousmane Kéita, promoteur d’un cybercafé : «La saison sèche est la période où les gens ont plus besoin d’humidité. Par conséquent, Energie du Mali doit tout faire pour qu’il n’y ait plus de coupure d’électricité. Edm-Sa doit revoir sa gestion, prendre des mesures adéquates pour pallier ces coupures d’électricité en cette période de forte chaleur.» Daouda S. Dao (Stagiaire) Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here