Election présidentielle 2018 : le PDES dément son soutien à IBK, dénonce les manipulations médiatiques sur l’ORTM du bureau ‘’fantoche ‘’ de Mohamed Dibassi et menace de poursuites judiciaires

0
Les membres du comité directoire National (CDN) du PDES étaient face à la presse le samedi 26 mai 2018 à la maison de la presse .L’ occasion pour eux de dénoncer les manipulations médiatiques sur l’ORTM sur un soutien de leur parti à IBK et clarifier leur position quant à l’élection présidentielle de juillet prochain. La conférence était animée par Me Malick Ibrahim, le 2ème vice-président du parti. Apres avoir expliqué aux hommes de medias les résolutions du 2ème congrès du parti tenu les 05 et 06 mai, le 2ème vice-président déplore les violations de ces résolutions par certains membres du CDN ; d’où leur radiation du parti. Pour Me Malick Ibrahim, le PDES n’a qu’un seul bureau .Celui dirigé par Mohamed Dibassy est ‘’fantoche ‘’. Ce bureau ‘’ fantôche’’ a, à ses dires, posé trois actes d’indignité dans l’espace d’une semaine. La première, selon lui, est la diffusion par l’ORTM des images-silhouettes d’une dizaine de pseudo congressistes dont le député Elias Goro s’est fait le porte-parole. «Le point d’orgue de ces artifices et manipulations aura été l’image de Mohamed Dibassy , très gêné , déclarant avec grandiloquence sa reconnaissance à ses fictives volontés qui l’auraient porté à la tête du PDES », a déclaré l’avocat Malick Ibrahim. Quant au 2ème acte d’indignité, les membres du CDN du PDES évoquent la tenue d’une conférence de presse à la laquelle les photos d’ATT et D’IBK sont côte à côte .Les membres du bureau ‘’fantoche’’ de Mohamed Dibassy ont déclaré leur soutien à la candidature d’IBK. Enfin, le 3ème acte d’indignité du bureau de Mohamed Dibassy, est selon Me Malick Ibrahim, « l’annonce à l’ORTM et les images postées sur les réseaux sociaux par le président de RPM, BocaryTreta disant avoir reçu une délégation du PDES conduite par son président Mohamed Diabassi et noté avec satisfaction la volonté réaffirmée de ce parti de soutenir la candidature d’Ibrahim Boubacar Keita ». Aussi, pour le conférencier ,il est ridicule de parler de soutien à quelqu’un qui n’a pas déclaré sa candidature. Selon lui, il n’est pas question de soutien à IBK pour l’élection présidentielle à venir car la question de la candidature interne est en cours. « Le CDN rassure que conformément aux résolutions du congrès, la candidature interne du parti est en examen. Les résultats de ces examens et consultations feront l’Object de communiqué prochain », a déclaré le 2ème vice-président du PDES. A son tour, le porte-parole du parti, M. Nouhoum Togo a précisé que les membres du PDES ne vont pas monnayer leur dignité. Le bureau présenté à l’ORTM n’est pas légal et le Parti ne soutient pas IBK. Avant de terminer, les membres du CDN du PDES menacent de poursuivre ceux qui font des manipulations médiatiques au nom de leur parti. BoureimaGuindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here