Intervention sur les engins explosifs improvisés : Des éléments du génie militaires et de la gendarmerie formés

18
Le 34è bataillon du génie militaire a abrité, jeudi dernier, la cérémonie de remise des attestations de fin d’une formation ayant porté sur les «techniques d’intervention sur les engins explosifs improvisés (I.E.E.I)». Présidé par le directeur du génie militaire, le colonel Boubacar Diallo, l’événement s’est déroulé en présence de plusieurs officiers, sous-officiers et hommes de rang. Au nombre de 15, les stagiaires ont dû abandonner leurs habitudes pour se conformer aux règles et aux rigueurs de la formation. Ils ont persévéré pour réussir à apprendre avec les forces partenaires du Mali les meilleures techniques d’intervention. Organisé par le service anti-mines des Nations unies (UNMAS), le stage visait à former et entrainer les personnels de la composante génie aux techniques de neutralisation des engins explosifs improvisés et à accroitre ainsi la capacité opérationnelle de la direction du génie militaire, en particulier, et celle des groupements tactiques interarmes (GTIA), en général, en créant des équipes en mesure de les appuyer lors des découvertes d’engins explosifs. Neuf éléments du génie militaire et 6 de la gendarmerie nationale ont pris part à la formation. La cérémonie s’est achevée par la remise des attestations. Ramata Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here